Chargement...
Chargement...

Vivre vite, vivre fort...

4757_vivre-vite-vivre-fort
Une actualité de Véronique D.
Publié le 24/12/2014

doseLa parution d'un nouveau roman de Melvin Burgess est toujours synonyme en nos murs d'une certaine excitation et d'une grande curiosité : depuis la parution de Junk, ses fidèles savent en effet qu'il est l'une des figures majeures de la littérature pour grands ados, de ceux qui au lieu de caresser dans le sens du poil ces êtres mystérieux qui mutent sous les yeux d'adultes parfois médusés ou désemparés, osent proposer des romans qui questionnent, chamboulent et appellent un chat un chat... Dans les romans de Burgess la réalité est brutale, crue, s'expose en pleine lumière. Drogue, sexe et violence y sont souvent en première ligne mais ce serait y regarder un peu vite de ne pas y voir aussi et surtout de formidables élans de vitalité, une énergie folle qui laissent à penser que la vie vaut la peine, toujours, et qu'elle est la plus forte...

Entre thriller et dystopie, La dose est un roman qui questionne la société d'aujourd'hui, une société où l'espoir semble s'amenuiser sous les coups de butoir du chômage et d'une crise économique qui semble sans issue. Comment dès lors résister au Raid, cette nouvelle drogue qui envahit le marché ? Une prise, une seule, et pendant une semaine vos rêves les plus fous peuvent devenir réalité. Le slogan des "vendeurs de rêves" : "Vivez vite, mourrez jeune !". Car un bout de 8 jours, le prix à payer de cette semaine d'exception, c'est la mort.

Coup de pub ou réalité, Jimmy Earle, star du rock, convoque ses fans pour un concert ultime après avoir révélé qu'il avait consommé le Raid. . Dans la foule,  Adam et lizzie, 17 ans et fous amoureux, tremblent pour leur idole avant d'assister, médusés, à sa mort sur scène comme il l'avait annoncé dans la presse. Dans le stade puis dans la ville, la stupéfaction le dispute au chaos et les Zélotes, groupe de révolutionnaires en lutte contre les inégalités en profitent pour prendre la mairie d'assaut. Serait-ce le début d'une vague d'électrochocs qui pourraient agiter les consciences ? Pour Adam et Lizzie, c'est surtout leur monde qui s'écroule : Adam apprend la mort de Jess, son frère aîné, mort dans les émeutes, tandis que les parents de Lizzie lui interdisent désormais de revoir celui qu'elle aime, craignant les mauvaises influences que le jeune homme, issu d'un milieu très défavorisé, pourrait avoir sur elle et sur son avenir tout tracé de jeune fille bien née.

Un roman noir dites-vous ? Sans doute, mais loin de tout désespoir... La dose est surtout un roman qui, loin de tout cliché, amène une réflexion profonde sur le monde d'aujourd'hui, la société et le devoir civique de chacun. Un roman politique, au sens noble du terme, qui aura l'effet d'un agitateur de conscience sans doute et sûrement celui d'un agitateur de neurones. Tout sauf désespéré, un roman à conseiller aux grands ados, comme à leur entourage !

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Des ados et des livres" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Véronique D. (282)

Véronique n'est peut-être plus adolescente depuis longtemps mais a développé une passion sans borne pour ce secteur de l'édition. Aussi passionnée de littérature victorienne que de westerns, elle aime la fiction sous toutes ses formes mais peut-être plus encore les balades en forêt au petit matin.

Administrateur (78)

Description par défaut

Marie-Aurélie (77)

Marie-Aurélie adore la littérature américaine et les romans noirs. Elle aime écouter de la musique déprimante des années 80 et changer de couleur de cheveux.

Emilie (63)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Céline (22)

Description par défaut