Chargement...
Chargement...

Cruel anniversaire

3630_cruel-anniversaire
Une actualité de Libraires jeunesse
Publié le 06/06/2015
2014, 2015, en terme de commémoration, ces derniers mois, autant dire qu'il y a fort à faire. Si le devoir de mémoire est primordial pour tous, il est essentiel pour nos enfants, petits et grands qui se devront eux aussi, un jour de transmettre. Parmi les nombreux livres sortis l'année dernière concernant la Première Guerre Mondiale, il a été très peu question du génocide arménien de 1915, pourtant le premier génocide du vingtième siècle qui a fait en l'espace de quelques mois entre un million et un million et demi de morts. C'est donc avec beaucoup d'intérêt que j'ai accueilli l'arrivée sur nos tables du roman de Roland Godel paru chez Gallimard Jeunesse Dans les yeux d'Anouch sous-titré Arménie, 1915. 9782070663590   Quand on attaque un roman sur un sujet pareil, il y a a toujours un petit temps d'appréhension, où l'on se demande si ce qu'on va lire ne va pas nous faire descendre le moral dans les chaussettes et surtout si les faits ne seront pas trop crus pour être conseillés aux jeunes lecteurs. Ici, l'appréhension a vite été balayée... Certes, c'est pas une belle histoire qui vous colle un sourire béat mais il y a dans l'écriture de Godel une douceur, une économie de mots parfois et un sens de l'ellipse qui font de sa triste histoire un très beau roman. Pour ce récit, il s'est inspiré de l'histoire de sa propre grand-mère déportée arménienne pendant son adolescence. A la différence de nombreux autres déportés, sa famille a eu beaucoup de chance et a bénéficié de l'aide de gens bienveillants, Arméniens "protégés", Grecs et parfois mêmes de Turcs clairvoyants. Si cette famille a été malmenée et effrayée et bien pire encore, elle a survécu. Et pour ne pas oublier ces terribles années, la grand-mère de Roland Godel a choisi d'écrire son histoire pour elle et pour les siens. C'est donc à partir de ce texte que l'auteur a inventé l'histoire d'Anouch, un peu celle de sa grand-mère mais aussi celle d'autres personnes. En liant ces différentes destinées, il nous montre et explique avec pudeur et retenue ce qu'il s'est passé à partir de l'été 1915 pour tous les Arméniens. Intolérance à propos de religions, de "races", de lieux communs si souvent rabâchés... Finalement, aujourd'hui comme hier, tout cela n'a aucun sens mais c'est bien là l'objectif : montrer à nos petits que ça n'a aucun sens et que l'absurde ne devrait pas avoir lieu de se reproduire...   Dans les yeux d'Anouch Roland Godel 9782070663590

Abonnement

Derniers articles du blog "Coccinelles et Petit pois" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Petit pois (10)

Frédéric alias Petit pois : Le créatif de la bande, l'imagination est sa loi. C'est un doux rêveur poète et musicien.

Administrateur (5)

Description par défaut

Coccigène (2)

Adeline dite Coccigène : La "serial liseuse" du rayon qui lit plus vite que son ombre et vous déniche LE livre qu'il vous faut.

Carococo (1)

Caroline dite Carococo : la mémoire du rayon ! (Presque) aucune demande farfelue ne lui résiste.