Chargement...
Chargement...

Et si les rayures du zèbre n'étaient plus à la mode ?

2072_et-si-les-rayures-du-zebre-n-etaient-plus-a-la-mode
Une actualité de Libraires jeunesse
Publié le 26/09/2013
Il y a quelques jours, Esperluète vous parlait de ce superbe album sur la mode permettant aux enfants de se familiariser avec les grands couturiers... Restons aujourd'hui dans ce domaine mais cette fois pour en dénoncer le côté obscur : les diktats de la mode. Au zoo, Madame Éléphante a piqué un magazine de mode dans le sac d'une visiteuse où elle apprend avec horreur qu'il FAUT se débarrasser de ses rides... vu sa trogne, elle se rend compte qu'elle a du boulot et décide illico d'utiliser masques, sérums et autres crèmes pour faire peau lisse. Suite à cela, le fameux magazine va circuler de cage en cage et en apprendre de bien belles aux animaux. Pour Monsieur Zèbre, les rayures verticales sont grossissantes, pour Monsieur Singe, les poils sont du plus mauvais effet, pour Monsieur Lion, la crinière en bataille fait négligé et pour Monsieur Serpent, l'imprimé écailles est complètement has been. Heureusement, il y a des conseils pour chacun et les moyens pour enfin être à la mode et ressembler aux autres. Les transformations vont bon train mais vont-elles être du goût des visiteurs du zoo ? Sous  couvert d'une histoire drôle, les enfants pourront aisément comprendre les limites des modes en tout genre et les risques à vouloir les suivre sans prendre en compte son corps et sa personnalité. Pour autant, le texte n'est pas du tout moralisateur, au contraire, et les illustrations aux couleurs très vives sont drôles et bien senties. C'est ce qu'on appelle un album intelligent.

Abonnement

Derniers articles du blog "Coccinelles et Petit pois" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Petit pois (10)

Frédéric alias Petit pois : Le créatif de la bande, l'imagination est sa loi. C'est un doux rêveur poète et musicien.

Administrateur (5)

Description par défaut

Coccigène (2)

Adeline dite Coccigène : La "serial liseuse" du rayon qui lit plus vite que son ombre et vous déniche LE livre qu'il vous faut.

Carococo (1)

Caroline dite Carococo : la mémoire du rayon ! (Presque) aucune demande farfelue ne lui résiste.