Chargement...
Chargement...

La nominée du mois d'avril : Anne-Gaëlle Balpe

1402_la-nominee-du-mois-d-avril-anne-gaelle-balpe
Une actualité de Libraires jeunesse
Publié le 23/04/2013
Penchons-nous ce mois-ci sur l'avant dernière nominée de notre prix du roman jeune public, Anne-Gaëlle Balpe, une auteure jeunesse qui devient peu à peu incontournable. Plutôt prolifique ces dernières années, elle écrit aussi bien des albums à destination des touts-petits que des romans pour les plus grands... et je dois le dire avec beaucoup de maîtrise. Comme il se doit, on commencera par parler de la dame avant l'auteur...mais comme souvent, ce sont les auteurs qui parlent le mieux d'eux-mêmes donc, je m'incline et je vous propose de vous rendre directement sur son site. Cela étant fait, nous pouvons donc parler de ses textes... vous l'aurez compris, ils commencent à être nombreux donc, comme souvent, je vais uniquement parler de mes coups de cœur et plus spécifiquement de ses romans, histoire de rester dans la tranche d'âge correspondant au prix. Mon trio de tête est donc : Aristote in love, la série Roulette russe et bien-sûr Le trou noir de la baignoire, le titre en lice pour notre prix. Le trou noir de la baignoire qui compte actuellement deux tomes et très bientôt 3 (le 25 avril pour tout vous dire), raconte l'histoire pas banale de Hadrien qui prend son bain... entend du bruit dans le trou noir... s'approche...  se fait aspirer... part faire un voyage dans les tuyaux... et revient. Sauf qu'à son retour, les carreaux de la salle de bain lui semblent différents, le pyjama accroché à la patère n'est pas le sien, le monsieur qui vient lui dire "à table mon chéri" n'est pas le sien et quand il se regarde dans le miroir, ce n'est pas lui ! Pendant son voyage tuyautesque, il a échangé son corps avec un certain Thomas. Et autant vous dire que vivre dans la peau d'un autre n'est pas de tout repos ! Excellent petit roman, très bien construit, jouant autant sur l'humour que sur l'angoisse de la situation. Le personnage est un régal : fin, drôle et légèrement décalé, il nous entraîne illico avec lui dans son aventure et je dois dire que lorsque je l'ai fini, je me suis sentie plus que frustrée mais ravie d'avoir eu entre les mains, une première lecture de très haute qualité ce qui somme toute, est relativement rare. Passons ensuite à la très jolie et fringante histoire d'amour qu'est Aristote in love. Cette année Aristote entre en sixième... et avec un prénom pareil, difficile de passer inaperçu. Heureusement, Yasmine l'aime ce prénom, elle le trouve classe et pense qu'il fait guerrier... Face aux questions, Aristote est obligé de se pencher sur le passé de son illustre homonyme et découvre, ébaubi, que non il n'a pas un prénom de guerrier mais celui d'un vieux barbu qui se ballade en robe blanche et sandales... Aïe ! Mais bon, le barbu, il en avait dans la caboche et quand on commence à s'intéresser à la philosophie, on s'aperçoit vite qu'elle peut nous aider à répondre à un certain nombre de questions fondamentales ! Quand le syllogisme se met au service des premiers amours et des pères inconnus, on rit beaucoup et on s'émeut pas mal. Frais, drôle, délicat, intelligent, émouvant... je ne manque pas de qualificatifs pour ce court roman qui est donc devenu un classique au rayon "histoires d'amour pour les petits gars" ! Enfin, Anne-Gaëlle Balpe s'est frottée au policier en s'associant avec Séverine Vidal et Sandrine Beau. A elles trois, elles ont concocté une série intitulée Roulette russe dont le troisième tome Fées d'hiver vient de sortir. Noël en juillet, le premier tome raconte l'histoire de Tomaso, Youri et Emma, trois amis très proches qui vont découvrir plusieurs cadavres de chats autour de chez eux. D'abord curieux, ils ne vont pas tarder à trouver ça inquiétant... et plus ils enquêtent, plus ils se rapprochent d'un homme dangereux qui n'hésitera pas à s'en prendre à eux. Pas de gentil Club des cinq ici, les méchants sont vraiment méchants et les apprentis enquêteurs prennent de gros risques. Si on rajoute à cela un triangle amoureux très compliqué, nous voilà avec une excellente série mêlant intrigue et relations humaines très fortes. Un régal pour les plus grands, vers 11-12 ans. N'oubliez pas, plus que quelques jours avant la clôture des votes ! Je le redis, lisez, votez, élisez !

Abonnement

Derniers articles du blog "Coccinelles et Petit pois" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Petit pois (9)

Frédéric alias Petit pois : Le créatif de la bande, l'imagination est sa loi. C'est un doux rêveur poète et musicien.

Administrateur (5)

Description par défaut

Taupette (1)

Taupette est le surnom de l'apprentie libraire du rayon Jeunesse, déjà pleine de ressources !

Carococo (1)

Caroline dite Carococo : la mémoire du rayon ! (Presque) aucune demande farfelue ne lui résiste.