Chargement...
Chargement...

Léo, mon secret est une chance

9782700253368-1001-T.jpeg
Une actualité de Coccigène
Publié le 07/02/2018
Gwenaëlle Barussaud, Rageot

En 1869, Léonore, 16 ans travaille depuis 4 ans dans l’usine de chocolat Menier. Toute la journée, elle emballe des tablettes de chocolat dans un joli papier doré. Sa famille ouvrière est heureuse, s’estime bien traitée par le patron et Léo coule des jours heureux bien que monotones.

Lorsque l’usine Menier doit se rendre à Paris pour recevoir une médaille des mains de l’empereur, Léo est choisie pour faire partie de la délégation. Avant de partir ses parents lui révèlent le secret de sa naissance : elle n’est pas leur fille légitime, elle a été placée chez eux en nourrice alors qu’elle était bébé et ses parents, des aristocrates parisiens, ne sont jamais venus la chercher. En lui confiant les quelques indices qu’ils ont, ils espèrent que Léonore pourra rencontrer ses parents à Paris et peut-être retrouver sa condition légitime et ainsi échapper à son destin d'ouvrière.

Complètement bouleversée par ces révélations, Léo part à Paris le cœur lourd. Sur place, elle se fait embaucher comme domestique dans l’immeuble où vivent ses vrais parents.

Dans ce Paris magique, vivant, étonnant et en plein bouleversements, elle rencontre Émilien, un républicain de la première heure qui forge sa culture politique. Mais qui est-elle réellement : une ouvrière, une aristocrate ? Peut-on échapper à sa condition ? A-t-on le droit de faire ses propres choix quand on est une jeune fille au XIX ème siècle ?

Gwenaëlle Barussaud signe ici un superbe roman qui mêle le destin hors norme d’une jeune fille et les tourments historiques qui agitent Paris à cette époque. À travers Léo, c’est toute la question du positionnement social qui est interrogée grâce à des personnages très bien exploités, loin des caricatures. Il permet également de saisir la complexité de ce siècle en terme de politique de manière très fluide.

Le premier tome s'achève sur la déclaration de guerre à la Prusse et comme le dit l'héroïne : “ Alors, je comprends que mon histoire ne fait que commencer”. On a hâte de lire la suite en juillet !

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Coccinelles et Petit pois" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Petit pois (10)

Frédéric alias Petit pois : Le créatif de la bande, l'imagination est sa loi. C'est un doux rêveur poète et musicien.

Administrateur (5)

Description par défaut

Coccigène (4)

Adeline dite Coccigène : La "serial liseuse" du rayon qui lit plus vite que son ombre et vous déniche LE livre qu'il vous faut.

Taupette (1)

Taupette est le surnom de l'apprentie libraire du rayon Jeunesse, déjà pleine de ressources !