Chargement...
Chargement...

Les papis et mamies, ces nouveaux héros...

1261_les-papis-et-mamies-ces-nouveaux-heros
Une actualité de Libraires jeunesse
Publié le 09/04/2013
Les papis et les mamies des romans ne sont pas uniquement bons à bricoler et à faire des gâteaux... Il arrive parfois que les auteurs leur attribuent des rôles un peu plus consistants et ils ont parfois même la chance d'accéder au rang de héros ! Parmi les romans que j'ai pu lire ces derniers temps, j'ai croisé quelques uns de ces grands-parents et j'ai trouvé qu'ils faisaient des co-héros tout à fait satisfaisants. Parmi ces histoires, il y a celles où les enfants adorent leurs grands-parents, celles où ils les découvrent (parfois sur le tard) et celles où ils les détestent (souvent à raison). Là, on a l'exemple parfait de l'amour inconditionnel entre une jeune fille et son grand-père. Alors que les funérailles de son grand-père se préparent, Carla, 13 ans, décide de retourner chez lui afin de se remémorer quelques souvenirs. Elle trouve alors une lettre du défunt qui lui est destinée, dans laquelle il lui demande de l'enterre à la manière d'un viking... Alors même que l'entreprise semble vouée à l'échec, elle se lance dans ce défi fou avec l'aide de son frère et de sa sœur. Très joli roman qui permet d'aborder un sujet douloureux... où comment appréhender la difficulté du deuil. Ensuite, il y a les grands-parents barbants que l'on apprend à découvrir... Tous les vendredis soir, Ben est contraint d'aller dormir chez sa grand-mère pour que ses parents puissent tranquillement regarder leur émission de danse. Chez elle, tout sent la soupe aux choux, elle n'a pas la télé et ne fait que jouer au scrabble... pire que tout, elle pète sans même sans rendre compte et ça sent... le chou ! Pourtant, lorsqu'il découvre chez elle, une boite pleine de bijoux précieux, Ben s'interroge sur la véritable identité de sa grand-mère. Quand elle lui révèle son passé de gangster, la vie monotone de la vieille dame prend une autre dimension et Ben va enfin essayer de la connaître... et c'est pas dommage ! Puis viennent les grands-parents moins gâteaux, voire carrément infects : Parce qu'il n'a pas voulu lui passer la télécommande pour regarder des chiffres et des lettres, Marcus s'est fait mordre par sa grand-mère et pas qu'un peu. Les traces de dents sont bien visibles mais quand le petit garçon tente de raconter la vérité, aucun adulte ne le croit. C'est bien connu, les grands-mères ne mordent pas. Heureusement, Fleur, sa camarade connaît bien ce genre de problèmes puisqu'elle est elle est elle-même victime d'une mamie abominable. Elle a même créé les VMV, l'association des Victimes des Mémés Violentes qu'elle lui propose de rejoindre. La devise est simple : œil pour œil, dent pour dent. Mamie prépare-toi à gouter des dents de lait ! Et il n'y a pas que les mamies qui sont méchantes... parfois les papis sont pires Curieux petit roman que voilà... Hector est un gentil garçon, fan de séries, proche de sa sœur jumelle et son meilleur ami. Seul hic, il a peur de tout ; non pas qu'il soit poltron, il a des peurs viscérales plutôt du genre paralysantes. Et son grand-père, personnage brutal, très sûr de lui et de ses valeurs ne l'aide pas à se sentir à l'aise. Un jour, le vieux bonhomme, exaspéré par son manque de courage tente de le contraindre à grimper au sommet d'un arbre très haut. Évidemment^, Hector n'y parvient pas... et c'est là que l'on découvre que le vrai courage ne se situe pas toujours où on le croit. Pas de happy end ici, juste une très jolie réflexion, sur les gènes, les origines et l'inévitable hérédité. Étonnant. Naturellement, les grands-parents ne sont pas nouveaux en littérature jeunesse, j'ai choisi ceux-ci parce qu'ils étaient tous parus en même temps. On pourra donc en citer d'autres tels que Angèle ma babayaga de Kemeneven de Richard Couaillet, 35 kilos d'espoir d'Anna Gavalda ou encore Le Voyage de Mémé de Gil Ben Aych. A lire en famille donc.  

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Coccinelles et Petit pois" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Petit pois (7)

Frédéric alias Petit pois : Le créatif de la bande, l'imagination est sa loi. C'est un doux rêveur poète et musicien.

Administrateur (5)

Description par défaut

Taupette (1)

Taupette est le surnom de l'apprentie libraire du rayon Jeunesse, déjà pleine de ressources !

Carococo (1)

Caroline dite Carococo : la mémoire du rayon ! (Presque) aucune demande farfelue ne lui résiste.