Chargement...
Chargement...

Ressortir le galoup...

1830_ressortir-le-galoup
Une actualité de Libraires jeunesse
Publié le 16/08/2013
Il y a quelques mois, j'ai enfin lu le roman Le dernier hiver de Jean-Luc Marcastel pour lequel Véro, notre collègue des ados, ne tarissait pas d'éloges. Eloges que vous pouvez d'ailleurs retrouver ici, sur le blog ados de la librairie, Des ados à la page. Et effectivement, ce roman méritait grandement le détour. Du coup, cela m'a donné envie de lire Louis le galoup, série bien implantée dans le rayon mais que je n'avais jamais pris le temps de lire. Et grand bien m'en a pris ! C'est pas compliqué, le temps de deux cent et quelques pages, j'ai eu l'impression de me retrouver en plein moyen-âge, perdue dans les rudes montagnes du pays Cantaloup aux côtes de ce jeune Louis, largement dépassé par ce qui lui arrive (inutile d'être un grand devin pour imaginer que le héros est en fait un galoup alias un loup-garou... et qu'en ces temps obscurs, il ne fait pas bon d'avoir l'air de s'acoquiner avec le Diable). Si l'histoire est simple, on ne peut pas en dire autant de l'écriture et de l'imaginaire. Il y a une vraie force dans les mots de Jean-Luc Marcastel, un phrasé et une musique très travaillés qui plongent aussitôt le lecteur dans l'univers. Les premiers paragraphes qui décrivent le pays de Mandailles sont saisissants de justesse ; il semblerait que l'on puisse saisir la pierre des montagnes et sentir le souffle de l'hiver qui se profile. Inutile de dire que je m'en veux d'être passée à côté de ce titre pendant toutes ces années et que je compte bien me rattraper désormais pour le faire lire au plus grand nombre. Parce que, vraiment, vraiment, il est rare de trouver une si belle plume dans le roman jeunesse. Naturellement, j'irai aussi faire un tour du côté de La geste d'Alban, l'autre série de cet auteur dont le deuxième tome vient juste de paraître !

Abonnement

Derniers articles du blog "Coccinelles et Petit pois" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Petit pois (9)

Frédéric alias Petit pois : Le créatif de la bande, l'imagination est sa loi. C'est un doux rêveur poète et musicien.

Administrateur (5)

Description par défaut

Taupette (1)

Taupette est le surnom de l'apprentie libraire du rayon Jeunesse, déjà pleine de ressources !

Carococo (1)

Caroline dite Carococo : la mémoire du rayon ! (Presque) aucune demande farfelue ne lui résiste.