Chargement...
Chargement...

7 octobre 1971

11041_7-octobre-1971
Une actualité de David V.
Publié le 28/03/2014
handscinC'était un jeudi. C'est le jour de naissance de P.N.A. Handschin. Il est l'auteur d'un Traité de technique opératoire. Il s'agit du septième volume de son cycle intitulé Tout l'Univers (comme l'Encyclopédie). Il en publia chez P.O.L. pour commencer (deux volumes), un chez Mix, un autre chez Inventaire/Invention (maison défunte ; un court livre pas facile à trouver : dommage il est très bien), les derniers sont à l'enseigne d'Argol. Et édités donc par Catherine Flohic. L'entreprise d'Handschin ( que veulent dire les lettres : P.N.A., on ne sait pas ; et ce n'est pas grave) est unique dans la littérature française, ce n'est pas son moindre mérite. On y compte le plus grand nombre de notes infrapaginales au cm2. C'est une entreprise virale, cohérente, absurde et parfaitement organisée. De quoi y est-il question ? De tout, et notamment de l'Univers qui est en expansion, ce qui est une chance pour l'auteur qui possède ainsi un réservoir infini. Vous y croiserez des chutes dans l'escalator des Galeries Lafayette de La Rochelle et du haut du cocotier sur une plage de sable noir à Tahiti, six hommes prénommés John au milieu desquels se cache un personnage à lunettes, le mois de Juillembre (un mois terrible pour le jardinage), et des faits nouveaux sur l'affaire Dreyfus. Avec un peu de temps, ce livre mériterait d'être recopié in extenso. Ou mémorisé. Mais il vaut mieux le lire. Dans l'ordre. Ou dans le désordre. C'est le plus drôle des livres qu'on ait lu depuis longtemps (et il parvient à être aussi drôle que le tome VI, ce qui augure bien de la suite, et notamment du tome VIII). Avec un peu de chance, c'est vous qui achèterez un des deux exemplaires que nous vendrons.Il vous sera ensuite impossible de le regretter. Trois cent cinquante pages d'épiphanies, c'est rare.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !