Chargement...
Chargement...

Apostille

588_apostille
Une actualité de David V.
Publié le 09/05/2013
martinet-dilettante.jpgIl est là lui aussi ce formidable et court récit édité par Le Dilettante il y a maintenant vingt ans et que certains prétendaient avoir le plus grand mal à trouver, ce qui, au vu de l'épouvantable difficulté pour mettre la main sur l'édition originale de Jérôme, relevait pourtant d'une partie de plaisir. mais ne boudons pas notre plaisir : à la différence du gros opus de Martinet qui est d'une violence littéraire réelle, cette longue nouvelle permettra aux novices de se convaincre de la force de cet auteur vite oublié car dérangeant. Aucune excuse désormais : on peut (et on doit) lire Jean-Pierre MARTINET !

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (125)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (121)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !