Chargement...
Chargement...

Au secours !

9460_au-secours
Une actualité de David V.
Publié le 29/08/2013

Voilà un auteur que l’on suit depuis ses débuts et que l’on se réjouit de retrouver chaque fois plus incisive, plus précise, elle qui manie l’ellipse comme peu d’écrivains de sa génération. Avec A l’aide ou le rapport W Emmanuelle Heidsieck ose l’anticipation en nous projetant…en 2015, période inquiétante qui a vu l’arrivée au pouvoir de tenants d’un ultralibéralisme jusqu'au-boutiste. Parmi les nouvelles orientations, on a décidé que l’économie marchande devait désormais occuper tout l’espace y compris le plus privé. C’est dans cette idée que l’on commande à deux hauts fonctionnaires un rapport - que l'on baptisera W - en vue de légiférer sur la pénalisation de la solidarité : désormais la notion d’aide sera bannie et poursuivie. Si je t’aide, tu me paies ; si je te donne un conseil, c'est qu'il a une valeur ; si tu pratiques la générosité ou la gratuité, tu fais perdre un emploi , tu menaces l'économie, et donc la société qui est définitivement considérée comme marchande…Bref, on pourra désormais te dénoncer, te juger et t'emprisonner pour délit de solidarité. Avec cet argument qui frôle l’absurde Emmanuelle Heidsieck bâtit pourtant un roman politique qui n’exclut pas la dimension humaine, habile à opposer deux figures antagonistes, reflets de nos lâchetés et de nos tentations. La grande force du récit est de ne pas forcer le trait, de ne pas s'approcher du discours théorique, de nous obliger à accepter cette règle, un peu à la façon d'un Ballard (mais en mieux écrit...) sans faire d'écho à l'actualité. A l'aide tranche singulièrement dans notre littérature toute pétrie d'égotisme. Et c'est de nouveau un très bon livre à mettre à l'actif de la collection Laureli de Laure Limongi chez Inculte (aux si belles couvertures, est-il utile de le préciser ?). Retrouvez l'interview exclusive de son auteur :

[youtube]http://www.youtube.com/watch?v=COOk6kTmIg0[/youtube]

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !