Chargement...
Chargement...

Avoir succombé à la tentation

14312_avoir-succombe-a-la-tentation
Une actualité de Julia Pénigaud
Publié le 29/03/2016
product_9782070463350_195x320

Ce roman piquant met en scène Perrin sujet à une addiction à l’héroïne. La force du récit de Mathieu Lindon est dans son personnage principal qui nous décrit tous les aspects de son concubinage dépendant à la drogue. Mathieu Lindon est notamment l’auteur de Ce qu’aimer veut dire et Jours de Libération publiés aux éditions P.O.L.

Être héroïnomane c’est intoxiquer le quotidien, l’intime, l’intellect. Perrin se voile la face parfois mais réussi à mener sa vie.

Une vie pornographique raconte le quotidien d’un homme qui ouvre les yeux sur ce qui l’entoure, sur les dépendances et l’amour. Car bien que compliqué quelque fois, l’amour est présent pour un homme comme une drogue. Perrin nous rend compte de l’obscénité de la vie, de ses propres compulsions, de ses obsessions et ça marche. Ce roman frappant, nous laisse entrevoir sa réalité. C'est partagé entre la curiosité et la pudeur que l'on suit Perrin au fil des pages.

Entre l’héroïne et l’amour, on dirait un combat. Qu’est-il venu faire dans cette galère ? Mais la galère est indéfinissable : est-ce la drogue, l’amour d’un garçon, la Tunisie ? Est-ce la vie ? Car le manque n’altère pas que la physiologie, le moral est ce qui flanche en premier et dans les plus grandes largeurs. Mais l’amour est ce qui requinque le mieux, quand il tourne bien.

https://youtu.be/I3trvBhlz6g

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !