Chargement...
Chargement...

Avoir un corps

Journal d'un corps - Daniel Pennac - collection Folio
Une actualité de Anaïs
Publié le 04/01/2017
Avoir bon pied bon œil, arriver la bouche en cœur, couper les cheveux en quatre… la langue française puise dans nos chairs ses expressions les plus courantes. En effet, n’avons-nous pas en commun, tous et toutes, un corps ? et pourtant, rien n’est plus singulier, personnel, et rien n’est plus injuste que ce corps. En quoi ses forces et ses trahisons définissent notre tempérament, nos obsessions, notre rapport à l’autre et au monde ? 
A travers le prisme du corps, Daniel Pennac nous déroule la vie d’un homme, de ces 13 à 87 ans. Cet homme, nous le rencontrons adolescent. Son projet : écrire le journal de son corps « parce que tout le monde parle d’autre chose », parce qu’écrire ses émotions c’est écrire un mot qui une heure, un jour, une année plus tard ne traduira peut être plus rien de qui nous avons été. Ce projet empirique, nous semble un don incroyable. Ce journal, même s’il s’agit d’une fiction, nous permet d’imaginer, un peu plus, comment vit l’autre.
 
Frustration et fantasme éternels que d’être coincé à tout jamais dans une seule tête, un seul corps. Grâce à Pennac, nous découvrons un trésor :  les pensées intimes et authentiques d’un garçon, puis d’un homme (mesdames, soyez mâle pendant 400 pages, une aventure qu’on n’oublie pas) et encore plus passionnant, un homme né en 1923. Le corps est un vaisseau qui voyage dans le temps et c’est bien le temps qui est en filigrane derrière les lignes anatomiques.

Lire ce livre comme un anthropologue, un témoin. N’est-ce pas ça, aussi, le roman ? Éprouver notre empathie ? Etre un-e- autre quelques heures ?

Pennac signe ici un projet passionnant, que vous retrouverez également mis en image par Manu Larcenet aux éditions Futuropolis.

  Journal d'un corps - Daniel Pennac - Manu Larcenet - éditions Futuropolis


Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (120)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !