Chargement...
Chargement...

Bande annonce

no_media
Une actualité de David V.
Publié le 21/09/2013

On a eu vite fait de caricaturer (ô ravages de la jalousie...) les éditions Finitude sous prétexte qu'elles s'intéressaient à des écrivains dont les tombes sont fleuries par une poignée de dévots qui vénèrent leurs meubles, leurs tiroirs et jusqu'aux fonds de ceux-ci. Dans la lignée du Dilettante dont ils sont d'aimables neveux et parfois avec un peu plus de réussite que le maître (que l'on songe au succès rencontré par Jean Forton ou Marc Bernard), les éditeurs bordelais construisent un catalogue où sous le vernis d'exigence apparaît une fantaisie un rien libertaire, où parmi nos chers disparus percent de jeunes pousses littéraires. Parmi elles, on comptera évidemment Pierre Cendors qui avait séduit un trop petit nombre de lecteurs avec son Homme caché mais dont le talent était une telle évidence qu'on ne pouvait qu'attendre une suite à ces prometteurs débuts. Le revoilà avec Engeland, son nouveau roman à paraître le 21 mai et dont, fait rare, on peut découvrir la bande annonce sur le net. Nous vous la proposons, histoire de voir si, les images précédant le livre, vous n'en aurez que plus envie de plonger dans son univers labyrinthique...

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (125)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (121)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !