Chargement...
Chargement...

Bone season : la dystopie gagne du terrain

11691_bone-season-la-dystopie-gagne-du-terrain
Une actualité de Anne Chauvel
Publié le 26/03/2016
Cover-Bone-Season-Tome-1-Samantha-ShannonUn peu plus écrit et plus complexe que les Hunger games et Divergente, Bone season qui paraît aux éditions J'ai lu, a tout pour plaire et devrait s'installer durablement dans le paysage des sagas intemporelles. Paige est une héroïne aux pouvoirs paranormaux : elle travaille au coeur de la pègre londonienne, unique moyen pour survivre correctement à Scion lorsqu'on possède des pouvoirs magiques indésirables qui font de vous la lie de la société. Son talent : entrer dans le cerveau des gens pour leur subtiliser leurs pensées et s'en servir de bien vilaine manière. Mais Paige va être capturée et découvrir une vérité parallèle particulièrement cruelle...Nous sommes en 2059, c'est-à-dire demain... Voici un livre particulièrement enlevé qui plaira à tous ceux qui se sont laissé emporter par la vague dystopique qui s'est abattue sur le rayon adolescent après le succès immense d'Hunger games. On passe de bons moments avec Paige qui est une jeune fille aux talents encore inexploités mais dont le caractère, bien trempé, va lui sauver la mise. Elle correspond tout à fait aux héroïnes des dystopies : courageuse et affirmée, elle va se retrouver par hasard en position de défier l'autorité, ce qu'elle fera avec panache tout en défendant certaines valeurs morales, ce qui ne gâte rien en ces périodes où le cynisme est souvent de mise. Samantha Shannon, son auteure, a annoncé une série de sept tomes. Ce premier volume de la saison d'os (unos donc...) constitue donc une bonne mise en jambes en espérant que l'univers imaginé et les personnages au fort potentiel déploieront leurs ailes dans le prochain livre pour nous envoler plus loin encore.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (125)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (121)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !