Chargement...
Chargement...

Bonheurs chimériques

161_bonheurs-chimeriques
Une actualité de David V.
Publié le 09/05/2013

la-ville-de-mirmont.jpgOn s'en étranglerait presque de joie... Jean de La Ville de Mirmont, l'un de nos combats anciens, fait une fois encore l'actualité éditoriale. Grasset, la vénérable maison de la rue des Saints Pères, et qui fut l'éditeur (posthume, car il édita ses oeuvres, nous semble-t-il, à compte d'auteur) du jeune homme ressort dans sa rouge collection de semi-poches L'Horizon chimérique augmenté des Dimanches de Jean Dézert et des Contes. On notera d'abord que c'est le Mirmont poète qui a été retenu et moins le romancier ou le conteur, c'est un point de vue peu fréquent ces temps-ci où passer pour poète n'est pas un gage de succès. Marcel Schneider nous offre pour l'occasion une préface dans laquelle il souligne l'abîme qui sépare le romancier et le poète : "autant le premier nous provoque, autant le second nous émeut". Le plaçant dans le ligne directe de Baudelaire qui a nourri toute une génération (plus que Rimbaud encore très méconnu à l'époque), lui attribuant avec justesse le qualificatif de romantique (avec la précision qu'il s'agit d'une union du génie et de la liberté, de la satire et de l'humour, de l'imagination et de la rêverie), il lui reconnaît un profond inassouvissement, un souci du style qui détruit l'image facile du petit employé de préfecture, une dilection profonde pour l'ironie désinvolte. Il reconnaît surtout la dette posthume de Jean à l'égard de Gabriel Fauré qui fit de l'Horizon chimérique son "chant du cygne", un sommet de la mélodie française ("ce qu'il a composé de plus personnel et de plus émouvant"). La belle et très connue préface de François Mauriac, chant d'amitié et de regret, est également reprise dans cette édition aux Cahiers Rouges qui nous permet désormais de disposer de pas moins de quatre éditions différentes de Jean Dézert (en comptant donc Champ Vallon et ses œuvres complètes, La Petite Vermillon de la Table ronde et la toute récente des Editions Cent pages - et pour les plus malins, car elle est officiellement épuisée, celle de...L'Horizon chimérique, maison bordelaise fondée par Jacques Sargos qui se devait d'honorer sa maison par un volume de Jean de La Ville de Mirmont), ce qui, pour un auteur réputé si méconnu n'est déjà pas si mal...

 

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (120)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !