Chargement...
Chargement...

Cataplum, un autoportrait...

no_media
Une actualité de Fleur Aldebert
Publié le 24/11/2014
Pas évident de créer sa propre maison d'édition, surtout par les temps qui courent ! Et pourtant, fraîchement émoulue de l'IUT des métiers du livre de Bordeaux 3, Nadia Moureau-Beugnet vient de relever le défi. Faut-il y voir un lien le poids plume de ces petits recueils de micro-fictions, fragments ou nouvelles qui constituent son catalogue, elle a choisi de baptiser sa petite maison Cataplum, un nom qui devrait commencer à dire quelque chose aux lecteurs assidus de notre blog (cf. nos billets sur Andrès Neuman et sur Jérôme Nadar). Intrigués, puis rapidement séduits par son travail, nous lui avons proposé de dire quelques mots à l'attention des lecteurs.

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !