Chargement...
Chargement...

"ce que c'est que tenir un homme dans ses bras"

989_ce-que-c-est-que-tenir-un-homme-dans-ses-bras
Une actualité de Emilie
Publié le 16/03/2016

coco-dias.jpgVoilà bien un roman qui va vous donner envie de vous mettre au tango !

Coco Dias ou La Porte dorée est le troisième roman écrit en français de la romancière slovène Brina Svit.

On suit une jeune femme dénommée Valérie Nolo, traductrice et romancière à ses heures perdues, qui va s'initier au tango en suivant des cours avec Coco Dias, danseur réputé. Dès le début, ils vont conclure un marché ensemble: "Si tu écris sur moi", lui propose Coco Dias, "je t'apprendrai à danser".

Au fil de ses leçons de danse, la narratrice va tenter de dresser le portrait de cet homme : un vrai mâle un peu mystérieux, plutôt touchant aussi, originaire de Buenos Aires et à l'accent espagnol à couper au couteau.

Parallèlement, cette narratrice va nous livrer un peu d'elle-même au fil des pages. L'histoire de Coco Dias qui est en train de s'écrire, c'est aussi l'histoire de Valérie Nolo, de son univers, de ses projets d'écriture, de son chat... Elle a une quarantaine d'années et vit seule à Paris dans un grand appartement vide. On finira alors par connaître ses failles et notamment par savoir pourquoi elle a décidé, à un moment, de quitter mari et enfant.

On sent bien qu'il y a beaucoup de choses qui se jouent en elle à travers la danse. Le tango, c'est le rapport à l'autre, la sensualité, le désir mais aussi tout simplement le plaisir de sortir le soir, de se faire belle, de faire des rencontres...

En tant que romancière, Valérie Nolo apparaît aussi comme un double de l'auteur. Voilà ce qu'on peut lire sur la quatrième de couverture de l'ouvrage : "C'est un roman vrai. Je ne suis pas Valérie Nolo, mais j'ai vraiment rencontré, il y a plus d'un an maintenant, Coco Dias, danseur de tango."

L'auteur s'amuse donc à brouiller les pistes entre fiction et réalité, à jouer avec le pacte autobiographique.

Coco Dias ou la Porte dorée est un très beau texte sur le thème de la rencontre, du couple - le couple d'écrivains que forment la narratrice et Brina Svit, mais aussi évidemment tous les couples de danseurs que l'on croise dans le roman.

"Roman vrai", c'est un récit très sensuel sur la vie, dans ce qu'elle peut avoir de plus inattendu et de plus pétillant. Bref, un livre qui fait du bien !

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !