Chargement...
Chargement...

Chandler, l'intégrale des nouvelles

1099_chandler-l-integrale-des-nouvelles
Une actualité de Karine G.
Publié le 16/03/2016

chandler.jpgChandler est mort il y a cinquante ans. Pour commémorer cet anniversaire, Omnibus  lui rend hommage en réunissant pour la première fois en français l'intégrale de ses nouvelles - plus de mille pages ! L'événement méritait bien une vitrine. Parues en revue, dans des pulps américains, elles sont intéressantes à plus d'un titre : Chandler s'initie au polar par la nouvelle - il a 45 ans quand il écrit la première Les maîtres chanteurs ne tirent pas  qui ouvre le recueil, celui-ci est d'ailleurs ordonné chronologiquement - on le voit qui prend ses marques, dessine progressivement les contours de ce qui sera le futur Philip Marlowe, et élabore là la matrice de plusieurs de ses grands romans à venir... La préface d'Alain Demouzon éclaire cet aspect de l'oeuvre du maître américain : "Les nouvelles de Chandler sont de brefs romans d'action violente, soigneusement découpés en chapitres et dont chacun semble calibré comme une séquence de film prête à tourner. ça ressemble fortement à ce que les scénaristes appellent une "continuité dialoguée". Décors et vêtements  sont précisément et vivement dépeints, les physionomies des protagonistes sont brossées de manière à permettre un casting efficace et les éclairages sont en place. Cette écriture descriptive très particulière, avec ses dialogues incisifs et ses personnages dont on ne peut qu'écouter les paroles et observer le comportement était faite pour rencontrer rapidement le cinéma, et c'est bien ce qui est arrivé. Chandler, tout comme Dashiell Hammett, qui l'avait précédé et envers qui il reconnut sa dette, fut capté par Hollywood". Le volume se clôt par un court essai de Chandler sur sa conception du roman policier : Simple comme le crime. 

En format poche, on trouve l'oeuvre de Chandler au catalogue de Folio policier : Le Grand sommeil  (est encore disponible le tiré à part édité l'an dernier pour fêter les dix ans de la collection :  livre plus DVD du film mythique d'Howard Hawks avec Humphrey Bogart et Lauren Bacall d'après un scénario de William Faulkner) - Adieu ma jolie, La Grande fenêtre, La Dame du lac, Fais pas ta rosière, The Long Goodbye, Charade pour écroulés... Nous avons eu la bonne surprise de recevoir notre commande de la dernière enquête du détective privé Marlowe emménage (hors série Gallimard), roman resté inachevé à la mort de Chandler en 1959, auquel Robert B. Parker a mis le point final trente ans plus tard ! Une partie des nouvelles avait déjà été publiée, toujours en Folio policier :  Le jade du mandarin, Un tueur sous la pluie... En version originale, Chandler est publié chez Penguin Books, sous des couvertures colorées et graphiques. Sur Chandler, dans la collection Points, une biographie signée Frank MacShane réjouira tous ceux qui veulent en savoir plus sur  "le gentleman de Californie", lequel, pour la petite histoire, ne ressemblait pas aux personnages de ses polars - exception faite de ses penchants pour l'alcool : "Tous ceux qui croisèrent Chandler et qui croyaient se heurter à un dur à cuire plutôt baraqué s'étonnèrent  de rencontrer un homme de taille moyenne, aux manières douces, au visage sensible, portant des lunettes d'écailles et ressemblant plutôt à l'idée qu'on peut se faire d'un poète"... Muni de ces quelques indices, débusquerez-vous l'intrus qui s'est glissé dans l'une des quatre photos ci-dessous ?

chandler3.jpeg

 

 

 

 

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !