Chargement...
Chargement...

Chronique d'un meurtre annoncé de David Grann

7894_chronique-d-un-meurtre-annonce-de-david-grann
Une actualité de Marilyn
Publié le 17/04/2013
"Mon nom est Rodrigo Rosenberg Parsano et, malheureusement, si vous écoutez et regardez ce message, c'est que j'ai été assassiné par le président Alvaro Colom."
Voici les mots sur lesquels s'ouvrent la vidéo - qui atteindra un nombre incroyable de vues sur Youtube en seulement quelques heures - de cet avocat estimé du Guatemala enregistrée quelques jours avant sa mort. Il faut être soit paranoïaque, soit douter de son avenir pour prévoir de tourner ce genre de film ; les événements ont donnés raison à Rodrigo qui a été retrouvé près de son logement avec trois balles dans la tête. À l'origine de cette histoire se trouve deux personnes : Khalil Musa et sa fille Marjorie, tués de sang froid dans leur véhicule. Quand il s'aperçoit que l'enquête sera menée de manière désinvolte, Rodrigo décide de diriger la sienne et de trouver les assassins des deux victimes - l'un ayant été en affaire avec lui, l'autre son amante. Aussitôt, il reçoit des menaces de mort sur son téléphone portable, est suivi dans la rue et est espionné chez lui. Ceci n'est guère étonnant lorsque l'on s'attaque à un gouvernement accusé de blanchir de l'argent. Chronique d'un meurtre annoncé est une non-fiction narrative dont la puissance de feu est digne des plus grands romans noirs. À travers cette incroyable affaire, David Grann, reporter au New-Yorker, nous découvrons les travers d'un pays qui se place au troisième rang des plus meurtriers.
"Le Guatemala est l'endroit idéal pour commettre un meurtre, parce qu'on est presque sûr de ne pas être inquiété."
Les éditions Allia nous offrent ici certes un texte court, mais qui coupera le souffle de tous sans aucun doute.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !