Chargement...
Chargement...

Citoyen ? Citoyen...

937_citoyen-citoyen
Une actualité de Olivier
Publié le 16/03/2016

couv-citizen-vince.jpgPasser de l'arnaque, de l'extorsion en tous genres, donc de la vie facilitée par de l'argent vite (et très mal) acquis à un paisible statut de vendeur de donuts à Spokane,  état de Washington, Vince Camden l'a accompli. Certes, ce choix de vie s'accompagne d'un changement de nom, car Vince bénéficie du fameux WITSEC, programme fédéral de protection des témoins. A New-York, lors de son ancienne vie, il a collaboré avec la justice américaine afin de démanteler le gang dont il faisait partie. Il a tout de même gardé quelques habitudes de sa vie antérieure : il joue régulièrement au poker (et gagne systématiquement, sans sourciller) et a remonté un petit réseau de vol de cartes bleues, afin d'arrondir ses fins de mois... Sa vie antérieure, elle, réapparaît sous la forme d'un tueur froid à l'accent de Philadelphie, pour lui faire payer ses dettes contractées à l'époque, dans l'Est du pays...

Roman d'apparence classique sur la possibilité (l'impossibilité ?) de rédemption des truands et la difficulté d'échapper à ses (mauvaises) actions passées, Citizen Vince se double d'une satire très drôle, par moment décapante, de la société américaine, alors que la campagne qui a opposé, en 1980, Ronald Reagan et Jimmy Carter, bat son plein. Parmi toutes les questions que se pose Vince, l'une devient le centre de ses réflexions (réflexions encouragées par une magnifique jeune femme, militante républicaine) : pour qui voter ? Car le fameux WITSEC redonne un casier judiciaire vierge et donc, miracle démocratique, une nouvelle carte d'électeur... Jess Walter nous livre ici une farce noire et féroce, parsemée de passages totalement hilarants. Les prochaines élections s'approchant, on aura donc grand plaisir à suivre ce citoyen au-dessus (et au-dessous) de tout soupçon dans sa quête frénétique de citoyenneté et le sujet est tellement exceptionnel dans la littérature policière qu'on ne mégottera pas sur ce donut croustillant et acide...

Jess Walter

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !