Chargement...
Chargement...

Cyrano de Boudou de Damien Luce

4640_cyrano-de-boudou-de-damien-luce
Une actualité de Marilyn A.
Publié le 29/05/2013

A l'heure où tout le monde rentre chez soi, la pluie s'abat sur Paris et Boudou n'a pas de parapluie, l'occasion pour lui de tester un tout nouveau moyen de transport. Une petite minute, nécessaire pour s'assurer que son nez est bien en place, et hop ! il s'élance et s'abrite en se serrant près du premier passant venu, disposant de ce merveilleux instrument qui lui permettra de rester sec. Nul besoin de ticket, mais il paie agréablement les gens en discutant, allant jusqu'à aider Apollinaire qui marmonne son Alcools pour trouver la bonne rime.
Ceci n'est qu'un aperçu de la vie du jeune artiste car le livre débute tout à faire différemment, avec Edmond Rostand en personnage principal. Nous découvrons celui-ci sur les bancs de l'école, où la littérature a déjà une grande place dans sa vie, jusqu'au moment où son
Cyrano de Bergerac devient un vrai succès au théâtre. A travers son histoire, nous rencontrerons beaucoup d'illustres personnages tels que Sarah Bernhardt, Jean Cocteau, Sigmund Freud, Charlie Chaplin et bien d'autres.
Ne vous laissez cependant pas éblouir pour toutes ces personnalités car le vrai héros de l'histoire est Boudou, ce clown des temps modernes qui ne vous accueillera jamais d'un "Bonjour les petits enfants !" avant de souffler dans sa trompette. Bien au contraire, l'humour de Boudou fait réfléchir sur les absurdités du quotidien et  son côté burlesque donne envie de l'imiter, de se laisser aller afin de trouver le clown qui est en nous.
A n'en pas douter, Boudou est amusant, mais aussi touchant. Son talent d'acteur le mènera sur les planches (lui qui a passé sa vie dessous pour souffler leur texte au comédien... quand il parvenait à rester éveillé du moins) pour interpréter son Cyrano, le Cyrano de Boudou, injustement méconnu et applaudi par Edmond Rostand lui-même.
C'est un très beau livre que nous offre les éditions Héloïse d'Ormesson en ce début d'année. Damien Luce parvient à nous réchauffer de ce temps glacé en nous faisant rire et pleurer. Il y a aurait tant à dire sur cet ouvrage et sur les personnages inoubliables (comme Simon le flemmard, Le Bargy le prétentieux ou Pif-Luisant) qui le compose, mais il est préférable de se taire maintenant, un doigt tendu sur la bouche, pour que la magie puisse opérer au moment où vous le lirez...

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !