Chargement...
Chargement...

Dans la nuit d'Haller

no_media
Une actualité de David V.
Publié le 21/09/2013

Gwenael qui n'a pas froid aux yeux quand il s'agit d'exposer son image et qui a été un des fervents sélectionneurs des finalistes du Prix Lavinal nous parle aujourd'hui d'un livre pour lequel il a beaucoup milité, Deux dans la nuit de Gérard Haller, paru au sein de la très bonne maison d'édition Galilée, un roman bref et fort, qui peut impressionner au premier abord. En voici donc une vision, par un libraire qui tente de ne pas trop en dire afin de ne pas dévoiler l'issue de ce livre fatal

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?