Chargement...
Chargement...

Dash lave plus noir

1769_dash-lave-plus-noir
Une actualité de Karine G.
Publié le 16/03/2016
 hammetoui1.jpg L'intégrale des romans de Dashiell Hammett paraît dans une nouvelle traduction, enfin complète - merci, Quarto !

Il a suffi d'une poignée de romans Moisson rouge, Sang maudit, Le Faucon maltais, La Clé de Verre, L'Introuvable, écrits en quelques années entre 1929 et 1933, pour que l'Américain Hammett (1894-1961) renouvelle le genre du roman policier. Avec lui, le détective privé se dote des caractéristiques "whisky, cigarettes et revolver", le réalisme dépoussière les enquêtes à la Sherlock Holmes et introduit pour la première fois dans l'univers du noir les ingrédients de la violence, du fait divers, de l'immoralité, privilégiant l'action sur la psychologie. En France, les titres de Hammett ont paru à la Série Noire, à l'époque dans des versions tronquées - Gallimard nous les redonne à lire dans sa belle collection Quarto - où l'on trouve déjà Chester Himes et Jean-Patrick Manchette - dans une nouvelle traduction, enfin intégrale !,  que l'on doit à Pierre Bondil et Natalie Beunat, un must en cette fin d'année, nous l'avons conseillé sans modération à Noël à nos clients en quête d'une idée cadeau... Une des dernières vitrines de l'année fut ainsi l'occasion de rendre hommage à Hammett, comme le montre la photo ci-dessus. On ne présente plus son héros, Sam Spade, immortalisé à l'écran par Humphrey Bogart, choisi pour illustrer la couverture du volume Quarto avec, en toile de fond, l'ombre d'un faucon, clin d'oeil au Faucon Maltais. Avec lui, le détective privé devient "un type dur et rusé, capable de se tirer de toutes les situations, capable de l'emporter sur quiconque, criminel, témoin ou client" - exit donc la morale, ce qui n'exclut pas le sens de l'honneur : dans les polars de Hammett, on tue pour venger son partenaire - fût-il lui-même une crapule... Son oeuvre se lit comme une dénonciation de la corruption, il met dans le même sac de linge sale représentants de la loi, hommes politiques, autorités officielles et malfrats - qui dirait que ce n'est plus d'actualité ? Hammett est devenu ce que l'on appelle un classique : indémodable.

 bogart-humprey-portrait1.jpg

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !