Chargement...
Chargement...

De la vague à l'âme

2339_de-la-vague-a-l-ame
Une actualité de Emma Foucher
Publié le 18/03/2016
barrico1.jpg

L'océan mer d'Alessandro Barrico n'est pas l'océan sympathique et paisible des vacances, mais une mer glaciale, impitoyable et dévastatrice, l'océan déchaîné des plages d'automne. Voilà pourquoi le froid qui a gagné notre ville ces derniers jours ne vous empêchera pas de lire Océan mer, roman insolite et fantasmagorique.

Imaginez une petite pension sur une plage, où viennent passer du temps quelques hommes et femmes, tous au passé et destins peu communs. Un peintre qui cherche l'absolu dans les reliefs maritimes, un scientifique spécialisé dans l'histoire des limites naturelles, hanté par la question "Où finit la mer?", une jeune fille malade pour qui les bains glacials sont le dernier espoir de guérison... Mais aussi des inconnus ayant soif de vengeance, hantés par le naufrage d'un bateau quelques années plus tôt. Ces destins croisés rendent le roman d'une alchimie déconcertante. Leur vie se retrouve tournée vers ce spectre marin, omniprésent dans cette lecture qui devient une expérience inoubliable. A mesure que l'on tourne les pages un élément de plus apparaît à l'horizon, un chagrin, un naufrage, une mort... Ceci n'est pas une nouveauté mais mérite d'être remis au goût du jour pour ceux qui veulent expérimenter le style bien particulier d'Alessandro Barrico, saccadé, passionné et poétique. N'ayez crainte de plonger dans cette mer insatiable.

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !