Chargement...
Chargement...

Delhi de fuite... carnet de voyage d'une libraire en Inde

5004_delhi-de-fuite-carnet-de-voyage-d-une-libraire-en-inde
Une actualité de Emma F.
Publié le 30/08/2013

Une libraire de chez Mollat à New Delhi garde ses réflexes de bibliophile pour dénicher les perles rares. Dans le quartier d' Haus Khaz village, entre les vieilles affiches de Bollywood et les plaquettes d'anciennes publicités indiennes, se trouvent sur des étagères poussiéreuses de vieilles éditions des mémoires de Mahatma Gandhi et celles de Nehru... Puis c'est l'émerveillement lorsque l'on tombe sur des librairies comme CMYK située à Meharchand market au sud de la ville: une superbe librairie beaux-arts qui répond à un désir de regrouper dans un même lieu de très beaux ouvrages sur la cuisine, le voyage, l'histoire, la photo, peinture et architecture.

Dans un Delhi plus authentique, les librairies de Fullcircle bookstore et Bahrisons à Khan Market sont deux librairies généralistes, la deuxième totalement insolite mais pas si lointaine de la librairie Mollat car tous les libraires montent régulièrement sur de hautes échelles, bravant le vertige pour aller chercher le livre demandé..!

En Inde le livre se trouve partout: par terre étalé sur des bouts de tissus,  embelli dans des librairies spécialisées, noyé dans une marée de piles sans fin, en décoration dans des quincailleries de tous genres... Il participe au décor de surenchère qui habite la ville, se déniche à la fois dans des coins insolites et des étals magnifiques.

L'Inde, c'est une culture incroyablement riche, on le sait quand on lit Culture culinaire également, si vous n'avez pas encore lu Bulbul Sharma et son point de vue aiguisé sur les traditions ancestrales des familles indiennes, faites-le! Une Inde plus engagée et contemporaine se retrouve chez l'écrivain Abha Dawesar, avec les très bons romans L'Inde en héritage et Dernier été à Paris, tous deux édités en Points Seuil.

L'Inde c'est aussi une lutte et un choc: Un grand écart entre richesse et pauvreté, New Delhi qui grouille telle une fourmilière où la place -même par terre- coûte très cher.. En bref, l'Inde n'est pas uniquement cette image exotique que l'on veut bien lui donner, et c'est sûrement ça qui en fait aussi un des pays les plus mystérieux du monde. Une dimension très bien saisie par Hirsh Sawhney, journaliste américain qui passe sa vie entre Delhi et Brooklin: Il présente une anthologie de nouvelles intitulée Delhi noir, publiée chez Asphalte en Avril, dans laquelle quatorze auteurs indiens peignent Delhi beaucoup plus noire et sombre, prenant le parti de montrer le "mauvais" côté de Delhi, pour eux primordial si l'on veut saisir la profondeur de la ville. Ce recueil s'ajoute à la collection Asphalte noir, qui associe à une grande ville du monde une anthologie de nouvelles inédites.

Un mystère réside toujours envers et contre tout: L'Inde continue de nous faire rêver, même après avoir lu son côté sombre, rassurez-vous....

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (125)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (121)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !