Chargement...
Chargement...

Des premiers romans, I

12040_des-premiers-romans-i
Une actualité de Rayon Littérature
Publié le 24/09/2014
C'est un des grands plaisirs des rentrées littéraires : découvrir de nouveaux noms, imaginer des destins à de jeunes plumes, se réjouir de la vitalité d'un genre, bref lire des premiers romans et la période y est propice. Comme l'an dernier nous avons plongé dans les piles pour en extraire les plus singuliers, sans ignorer que pour la plupart l'apparition ne sera que discrète quand d'autres brilleront sans lendemain. Petit panorama en pluseurs actes de cette jeune littérature française qui viendra dès la fin de l'été tenter sa chance sur les tables des libraires. Nous avons choisi l'ordre alphabétique d'éditeur, c'est plus simple... Et pour beaucoup d'auteurs, une vidéo exclusive en ligne ou bientôt sur notre chaîne... xfractale-raviolis-pierre-raufast-L-Blgm43.png.pagespeed.ic.h-NPTvzZJt Suzanne Azmayesh  Meurtre à Science-Po  L’Age d’homme Jeune auteur de 23 ans originaire d’Iran, Suzanne Azmayesh a fréquenté les bancs de Sciences-Po dont elle s’inspire pour ce roman criminel qui voit l’entrée en scène du commissaire Zérangue mêlée au trouble milieu de l’élite des étudiants, un endroit où règne l'hypocrisie, la suffisance mais où se forgent les destins de ceux qui dirigeront la République et ses coulisses sombres.. On s'aperçoit vite que la jeune auteure sait de quoi elle parle en choisissant comme macabre sujet le fameux grand oral : qui est l'assassin, le premier de l'institution ? Sachant qu'il y a cinq suspects... https://www.youtube.com/watch?v=d90IWkn6FD8 Aurélien Delsaux  Madame Diogène   Albin Michel Ce jeune auteur est descendu de L’Arbre, sa compagnie théâtrale sise en Isère, pour composer son premier roman. Le syndrome de Diogène frappe des malheureux qui renoncent à jeter et en arrivent à vivre au milieu des immondices, comme l’héroïne de ce roman que nul ne parvient à tirer de sa folie. Un livre entêtant et cruel. Pierre Raufast  La fractale des raviolis  Alma Ce quarantenaire vit dans le Massif central où il s’ingénie au métier d’informaticien. De l’art de la frustration en littérature… Car si vous espérez savoir comment va tourner le meurtre que concocte l’épouse bafouée de Marc qui a choisi des raviolis tueurs pour se débarrasser du "cocufieur", vous en serez pour votre argent car plein de malice, le narrateur quitte le coq pour l’histoire de l’âne. De digressions en redirections, il faudra attendre la dernière page pour savoir ce qu'il en est de ce plan pas si machiavélique que cela. Entretemps on aura fait beaucoup de chemin et croisé beaucoup de gens... Laure Protat  L’indifférent    Arléa Parisienne de 29 ans, Laure Protat entre dans le métier de romancier avec une terrible question : que faire, que dire, que penser quand le père a choisi de se suicider sans laisser le moindre mot pour justifier son terrible geste ? Dans la famille anéantie par ce drame, c’est la cadette qui a entrepris de comprendre et de remonter jusqu’à l’année de ses quatorze ans et au-delà pour pister des traces de la vérité qui s’échappe sans cesse. Un ton juste et jamais mélodramatique pour ce 1er Mille d’Arléa. http://youtu.be/YrE2DSEz0hI Olivier Guez  Les révolutions de Jacques Koskas  Belfond Déjà traduit dans une dizaine de langues, Olivier Guez n’est un débutant que dans le monde du roman après une série d’essais que ce journaliste a consacré notamment à l’histoire des Juifs allemands. Cette année, il a publié chez Grasset Eloge de l’esquive. Voilà un nouveau personnage de looser splendide dans la littérature française qui les affectionne. Celui-ci rêve de révolution mais plutôt sexuelle, il est Juif et pratique l’intense réflexion philosophique entre deux conquêtes, il rêve de devenir écrivain ou diplomate, il se veut un destin, mais il a des parents et il les écoute, parfois… Marie-Aimée Lebreton  Cent sept ans   Buchet-Chastel Cette surdiplomée dans le domaine des Arts est née en Kabylie. C’est en Lorraine qu’elle enseigne désormais. Dernière découverte de l’intelligente collection Qui vive de Buchet-Chastel elle suit le destin de deux femmes, Nine et Mme Plume sa mère, qui ont gagné le triste nord de la France après avoir fui leur Kabylie natale, laissant derrière elles la tombe du père. Mais être une enfant du silence n’aide pas Nine et l’incite à la curiosité : faire de la musique, apprendre mais surtout oser le chemin inverse seront ses viatiques. http://youtu.be/n289-cejh0s

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !

Emilie (118)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?