Chargement...
Chargement...

Dieu surfe au Pays basque d'Harold Cobert

4977_dieu-surfe-au-pays-basque-d-harold-cobert
Une actualité de Marilyn A.
Publié le 30/08/2013

"... deux femmes sur trois font au moins une fausse couche dans leur vie". On annonce des probabilités pour réconforter, mais celles-ci ne font qu'empirer les choses quand on se trouve hors des statistiques.

Une rencontre - précisions ici que l'on ne parle pas de n'importe laquelle, mais de celle qui provoque un bouleversement dans sa vie - suscite toujours de nombreux sentiments qui aboutissent à un léger pincement au cœur.  La tête dans les nuages, on pense à l'instant où l'on retrouvera l'être désiré, pour redescendre brutalement sur terre et se demander avec angoisse quelle attitude adoptée lors de son apparition.

Après quelques jours et de nombreux baisers échangés, on découvre l'autre avec passion, riant de ses joies et compatissant de ses épreuves. Nous traînons tous un "bagage" plus ou moins lourd à porter et celui de la petite amie de notre narrateur est énorme puisqu'elle a donné naissance à un enfant qui n'a survécu que cinq jours. Une nouvelle histoire engendre un nouveau départ et c'est avec confiance que notre couple décide, quelques années plus tard, de tenter la grande expérience de devenir parents.

Oscar Wilde disait : "Il ne faut pas voir des signes partout, cela rend la vie absolument impossible", mais il suffit d'un mauvais rêve pour que naisse le doute et les craintes. Quand ces derniers deviennent réalités, faut-il vraiment croire à l'existence d'un mauvais œil ? Le narrateur s'y refuse et cela sera sa force. L'histoire ne se répètera pas, hors de question. La seule réaction à avoir est d'épauler sa femme.

Le sujet est bien difficile, mais Harold Cobert parvient à nous le raconter avec beaucoup de dérision et de tendresse. On dit que les hommes ne prennent conscience de leur statut de père que lorsque le bébé apparaît dans leurs bras, mais Dieu surfe au Pays basque prouve le contraire.

Pour en savoir plus, n'hésitez pas à vous rendre dans l'espace agenda du site de notre librairie mollat.com (ou cliquez ici) et venez rencontrer l'auteur en conférence le vendredi 9 mars à 18h00.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !