Chargement...
Chargement...

Don Juan de la Manche de Robert Menasse

2768_don-juan-de-la-manche-de-robert-menasse
Une actualité de Marilyn A.
Publié le 19/03/2016

L'auteur Robert Menasse pimente - et c'est le moins qu'on puisse dire - la rentrée littéraire avec son Don Juan de la Manche prévu pour le 25 août prochain aux éditions Verdier. Néanmoins, quelques précisions sont nécessaires :
Ceux qui se sentiraient excités par la première phrase de ce roman risquent d'être déçus par la suite et quant à ceux qui le reposeraient, dégoûtés, pourraient passer à côté d'une merveilleuse réflexion sur l'amour et le couple. Nathan est unique et comme tout le monde à la fois. Son histoire sentimentale est peuplée de femmes névrosées en tout genre : celle qui change radicalement après le mariage, celle qui repousse l'idée d'avoir un enfant jusqu'à ce qu'il soit trop tard, celle qui refuse l'engagement, celle que la pénétration écœure... Mais qui n'en a jamais connu ?
Son enfance n'a pas été facile, mais elle n'a pas non plus été traumatisante. Le père de Nathan aime rire et faire la fête, mais éduquer convenablement son enfant n'est pas son fort. Quant à sa mère, mis à part l'équitation, ses activités se résument à s'inquiéter sans arrêt pour son fils. Mais qui peut dire que ses parents sont parfaits et l'ont toujours été ?
Dans cette vie qui finalement pourrait correspondre à celle de n'importe qui, Robert Menasse se moque avec subtilité du roman d'éducation en mettant en scène un personnage qui s'invente des problèmes chez son thérapeute. Et si la maladie du siècle n'était pas exactement celle à laquelle on pensait ?
Pour les fans ou ceux en devenir, il est à noter que Robert Menasse a eu la plume active puisqu'un recueil de nouvelles,
Chacun peut devenir je, est prévu pour le 7 septembre aux éditions Actes Sud.

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (129)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (122)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !