Chargement...
Chargement...

Et si vous pouviez changer de vie...

14462_et-si-vous-pouviez-changer-de-vie
Une actualité de Anne Chauvel
Publié le 29/03/2016
l-echange-brennertL'échange de Alan Brennert est une uchronie personnelle paru chez Folio-SF en 2003. L'uchronie est en général utilisée en science-fiction pour explorer les différentes voies qu'aurait pu prendre l'Histoire à un moment donné : Le maître du Haut-Château par exemple où Dick imagine que l'Allemagne et le Japon ont gagné la Seconde guerre Mondiale. Mais ici, l'auteur applique ce principe à un homme, Richard Cochrane. Deux versions différentes de cet homme ayant fait un choix crucial à un moment de sa vie, vont se rencontrer et décider d'échanger leurs vies. Richard a fait le choix de quitter sa ville natale pour poursuivre son rêve de comédien à New York. Il a bien réussi sa carrière mais déplore de plus en plus le vide de sa vie sentimentale. En parallèle, Rick a décidé d'épouser la femme qu'il aime et qui est tombée enceinte. Il a maintenant deux enfants mais a un emploi qu'il déteste et devient de plus en plus aigri. En empruntant la peau de l'autre, ils vont en apprendre plus sur eux-mêmes... Cet ouvrage, paru dans les années 90, est tombé entre mes mains par hasard. J'ai commencé à le lire distraitement et il n'a fallu que trois pages pour capter complètement mon attention. Pourtant, le sujet n'est pas novateur mais quelque chose sonne très juste dans la psychologie des personnages et sans s'en rendre compte, nous voilà plongés irrémédiablement dans la toile des possibilités qui se déploie à partir de ces deux mots "et si". Ces deux petits mots, comme un fantasme qui traverse parfois l'esprit, nous hantent pendant et après la lecture, nous poussant à nous interroger sur d'éventuelles doubles dans des dimensions parallèles. Au-delà de l'intrigue du livre, c'est l'écho qu'elle suscite en nous qui est intéressant.  

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (120)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !