Chargement...
Chargement...

Fantômes du passé

2539_fantomes-du-passe
Une actualité de Marie-Aurélie
Publié le 19/03/2016

moonlight-mile.gifEnfin une nouvelle enquête de Patrick Kenzie et Angie Gennaro! Et pas des moindres : Amanda McCready, la petite fille de Gone baby Gone a encore disparu...

Patrick travaille pour une grande entreprise d'enquêteurs employés, la plupart du temps, par des clients fortunés qui piétinent sans problème les principes moraux que Patrick a toujours  suivi. Mais la crise est passée par là et ce travail lui est nécessaire. Enchainant des enquêtes pour le compte des nantis, Patrick est plutôt découragé. Jusqu'au jour où le passé resurgit en la personne de Beatrice McCready. Beatrice a beaucoup vieilli et paraît complètement déboussolée. Elle veut à nouveau solliciter l'aide de Patrick. Douze ans auparavant, Patrick et sa partenaire, Angela  Gennaro, avaient été engagés pour retrouver la nièce de Beatrice, Amanda, alors âgée de quatre ans. Les deux enquêteurs avaient finalement réussi à retrouver la petite fille au prix de leur conscience et de nombreuses vies au sein de la police, impliquée dans l'affaire.

Aujourd'hui Amanda a 16 ans et depuis quelques semaines elle a à nouveau disparu de chez elle. Beatrice ignore si la jeune fille a voulu fuir un foyer minable et une mère toxicomane ou si elle s'est à nouveau fait enlever. Patrick est plutôt tenté de refuser cette affaire mais Angie, encore troublée par la tournure que les événements ont pris douze ans plus tôt, le pousse à accepter.

Patrick et Angie croient pouvoir rattraper les erreurs du passé et aller au secours de la petite fille qu'ils ont connu ; mais depuis douze ans la vie n'a pas épargné Amanda et la jeune fille n'a plus rien d'innocent...

Dans Moonlight Mile Kenzie et Gennaro ont changé, ils ont vieilli et leur excitation d'autrefois s'est mué en lassitude. Pourtant nous éprouvons toujours autant de plaisir à retrouver ces deux détectives écorchés vif. Dennis Lehane est resté maître dans l'art de la manipulation, nous trainant de-ci de-là jusqu'au dénouement final toujours aussi explosif. Sa maîtrise des personnages est toute aussi brillante alliant finesse psychologique et justesse de ton. Un livre captivant et réjouissant qu'on referme comme on l'ouvre : avec fébrilité.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !