Chargement...
Chargement...

Fin de partie

11449_fin-de-partie
Une actualité de Emilie
Publié le 16/05/2014

gouffresAvec Les Gouffres, recueil de nouvelles paru aux éditions La Fosse aux ours, Antoine Choplin nous prouve encore une fois qu'il est un auteur de talent.

 Après une immersion à Tchernobyl avec La Nuit tombée, paru il y a deux ans, Antoine Choplin nous entraîne à nouveau dans un monde post-apocalyptique. Car si les nouvelles n'ont aucun lien les unes avec les autres, toutes ont pour point commun d'évoquer un pays hostile, désolé, où chacun des personnages tente de résister.

Dans la première nouvelle par exemple, on suit deux vagabonds, Prez et Milton, en route au milieu d'un paysage dévasté. Leur but : franchir les gouffres qui les séparent d'un monde qu'ils imaginent meilleur. Entre Beckett, pour les personnages, et McCarthy pour l'univers -comment ne pas penser ici à La Route-, Antoine Choplin se fraie un très beau chemin. L'intrigue est particulièrement resserrée, la tension dramatique à son comble évidemment, et l'écriture quant à elle est étonnante : l'auteur alterne dialogue et récit, présent et futur, ce qui nous déstabilise et ne fait aussi qu'attiser notre curiosité.

Les quatre récits que composent Les Gouffres sont autant de mouvements de résistance face à différentes formes de pression, de quêtes aussi minuscules que vitales pour chacun des personnages: franchir un gouffre, exhumer de la poussière un orgue de barbarie, rendre hommage à une personne que l'on aime. L'humain et sa grâce, face au monde...

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (120)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !