Chargement...
Chargement...

Flore Vasseur en vidéo

no_media
Une actualité de Fleur Aldebert
Publié le 21/09/2013

A l'heure où l'on a bien souvent l'impression que la finance gouverne le monde, les traders défraient la chronique avec leurs bonus faramineux et leurs magouilles. Bien souvent stigmatisés dans les médias, ces personnages servent de source d'inspiration à un nombre croissant d'écrivains français et étranger. Ainsi, parmi les précurseurs, on se souvient de Cendrillon d'Eric Reinhardt, de Das Kapital de Viken Berberian. Plus récemment, Adam Haslett a fait parler de lui avec Intrusion et les tribulations de Sam Ventura, personnage créé par Marc Fiorentino dans Un trader ne meurt jamais et repris dans Pour tout l'or du monde, ont rencontré un franc succès. On citera également Les lois de l'économie de Tancrède Voituriez ou encore Cityboy de Geraint Anderson, qui vient de sortir en poche.

A cette liste non exhaustive de livres dans lesquels il n'est pas toujours évident de distinguer la part de fiction de ce qui relève de l'autobiographie, il convient évidemment d'ajouter le deuxième roman de la très prometteuse Flore Vasseur. Cette dernière ayant accepté de venir donner une conférence dans nos salons autour de son roman intitulé Comment j'ai liquidé le siècle (pour écouter le podcast, cliquez ici), nous en avons profité pour la faire passer devant la caméra.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !