Chargement...
Chargement...

France Culture et la Centrale

1947_france-culture-et-la-centrale
Une actualité de Administrateur
Publié le 21/09/2013
Elisabeth Filhol (cliché P.O.L)Ce n'est pas la première fois que cela nous arrive, rappelons-nous Véronique Ovaldé il y a deux ans, mais une fois encore un de nos auteurs sélectionnés pour le Prix Lavinal a été honoré par le Prix France Culture - Télérama (1) qui sera remis jeudi pendant la soirée d'inauguration du Salon du Livre de Paris sur le stand de Radio France.

Doté de 5 000 euros, ce prix qui est décerné pour la cinquième année, a choisi, mardi 23 mars Elisabeth Filhol pour son premier roman, La centrale, paru chez P.O.L. L'occasion donc pour nous d'évoquer cet auteur née en 1965, qui exerce le terrible métier d'analyste financière dans le milieu industriel. Le livre, étrange, un rien inquiétant sous des dehors neutres, avait reçu un bel accueil de la critique puis du public. Il nous invite à suivre la vie d'un travailleur temporaire au sein des centrales nucléaires françaises, dont celle de Blaye qui nous est si dangereusement proche. Le roman d’Elisabeth Filhol, nous informe le magazine professionnel Livres Hebdo, s’est vendu jusqu’à présent à 13 000 exemplaires sur un tirage cumulé de 15 000 exemplaires ; un tirage de 20 000 supplémentaires a été lancé à l’annonce du prix.

Gageons que cette récompense prestigieuse aura des conséquences sur nos délibérations...

 

(1) Le prix France Culture - Télérama  a déjà récompensé François Bégaudeau (2006), Régis Jauffret (2007), Véronique Ovaldé (2008) et Antoine Bello (2009).

Bibliographie