Chargement...
Chargement...

Hockney est mis à l'honneur dans nos vitrines de juillet !

vitrine hockney.jpg
Une actualité de Marie S.
Publié le 14/07/2017
À l'occasion de l'exposition David Hockney au Centre Georges Pompidou à Paris, nous consacrons l'ensemble de nos vitrines de juillet aux œuvres du peintre. La grande vitrine, remplie de nos coups de coeur de l'été, a été décorée par les étudiants en Arts plastiques de l'Université Bordeaux Montaigne qui proposent différentes variations autour des célèbres piscines si chères à Monsieur Hockney !
En écho à la rétrospective consacrée à l’œuvre de David Hockney par le Centre Georges Pompidou à l'occasion des 80 ans du peintre, la librairie a fait appel aux étudiants en Arts plastiques de l'Université Bordeaux Montaigne pour réaliser la grande vitrine du mois de juillet. Ils se sont emparés du thème de la piscine, clin d’œil à la série des Swimming pools du peintre. Le workshop "Je peux pas j'ai piscine" a ainsi rassemblé douze étudiants de fin de Licence et et de Master Arts plastiques pour une semaine de création durant laquelle ils ont conçu la scénographie visuelle de la vitrine et ont réalisé sérigraphies, risographies et autres travaux d'illustration en vente à l'intérieur de la librairie.

Merci aux étudiants : Alice Camuzeaux, Anne-Perrine Couët, Audrey Decôme, Baptiste Grimblot, Charline Faure, Chloé Cavalier, Emma Kadraoui, Eva Monduc, Guillaume Delamarche, Julien Béziat, Juline Diot, Léa Rabeau, Marion Vales, Malvina Vales, Maxime Dardouin pour leur travail.

Et si vous cherchez l'inspiration, vous pourrez aussi trouver dans cette belle vitrine colorée de nombreux ouvrages choisis par vos libraires.
Parmi cette sélection, j'ai choisi de vous présenter trois ouvrages. Ils ont particulièrement retenu notre attention par l'atmosphère qu'ils proposent. Chacun replonge dans une période vécue, passée, et s'applique à en recréer l'univers de façon presque "visuelle".

Cabaret Biarritz de José C. Vales a reçu le prix Nadal (équivalent du Goncourt) et pour cause ! Une superbe enquête littéraire dans la pétillante Biarritz des années folles, un regard presque sociologique sur la bonne société des stations balnéaires du début du siècle, une ambiance raffinée parfaitement restituée, une bonne dose de suspense. Bref un livre à tiroirs, recelant plusieurs niveaux de lecture tous aussi exquis les uns que les autres !

Naomi Wood retrace dans Mrs Hemingway le parcours des quatre épouses successives du ravageur Ernest. On y trouve l'assaisonnement parfait : amour et haine, fascination et passion, rejet et attraction. Mais la construction originale du roman, centrée dans chaque partie sur la femme et sur le moment précis de la séparation, apporte un regard nouveau tant sur l'écrivain lui-même que et sur le rôle qu'ont eu ces maîtresses-femmes dans sa vie et ses oeuvres.

Enfin, Comment j'ai rencontré les poissons est la découverte d'un classique de la littérature tchèque. A travers des scènes de vie drôles, tendres, touchantes ou rafraîchissantes, Oto Pavel raconte son père et sa passion (la pêche), il raconte son pays (la Tchécoslovaquie), il raconte les guerres. Oto Pavel raconte en fait tout simplement la vie, avec douceur et beaucoup de poésie. Une vraie merveille !

Alors, pour vous prélasser au bord de votre piscine, découvrez notre sélection de livres drôles, fantastiques, émouvants, historiques ou déjantés et trouvez-y la pépite qui vous fera dire : "je peux pas, j'ai piscine" à chaque invitation estivale !

Bibliographie

Pour en savoir plus

A bigger painter

Après la Tate Britain de Londres et avant le Met de New-York, le Centre Pompidou de Paris accueil...

1

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (126)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (121)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !