Chargement...
Chargement...

Incroyable, non ?

14284_incroyable-non
Une actualité de Anaïs
Publié le 29/03/2016
incroyableCroisez Forrest Gump et Marty McFly, appelez-le Wheeler et faites-le naître pendant la guerre, donnez-lui le don de lancer une balle de baseball mieux que n'importe qui et de jouer suffisamment bien de la guitare pour rapidement devenir une rock star après des études à Harvard et, soudainement, faites-lui faire un voyage dans le temps pour que notre Wheeler se retrouve à Vienne en 1870 : incroyable, non ? Voici le portrait d'un héros peu ordinaire -et pourtant, à la lecture, Wheeler vous semble terriblement familier tant ce garçon est sympathique- que Selden Edwards a mis trente ans à peaufiner. Commencé dans les années soixante-dix, ce roman ne verra le jour aux États-Unis qu'à partir de 2008, et rencontrera un succès fracassant Outre-Atlantique. Wheeler fait partie de ces personnages si intensément incarnés qu'il nous semble les avoir toujours connus. Curieux garçon curieux, Wheeler grandit seul avec sa mère, la fougueuse Flora, qui l'envoie à Boston chez sa grand-mère paternelle pour qu'il puisse intégrer Harvard, où son père et son grand-père se sont distingués en leur temps. Là-bas, Wheeler suit les cours du professeur Haze, un vieil autrichien charismatique à qui Wheeler voue une amitié et un respect sans bornes. Pendant ses études, il découvre Buddy Holly et part en secret à New York rencontrer le jeune chanteur. Ils passeront une soirée ensemble, une semaine avant la mort de Buddy, pendant laquelle ce dernier lui offre un enregistrement inédit. Lorsque Wheeler se retrouve à Vienne, il ne tarde pas à nouveau à rencontrer les figures les plus illustres de la fin de siècle : il se fait psychanalyser par Freud, tombe amoureux d'une groupie de Mahler, et croise un certain petit Adolf, 8 ans.... Au-delà de ces fréquentations remarquables, Wheeler va se retrouver face à une expérience vraiment extraordinaire : la rencontre avec son propre père, mort en héros sous le nom de "Rouge Gorge" pendant la seconde guerre mondiale... Mêlant roman d'aventure, science-fiction et fresque historique L'incroyable histoire de Wheeler Burden est un roman totalement réjouissant paru au printemps aux éditions 10-18. Il y a le sucre, et le roman de Selden Edwards : une fois qu'on y goûte, il faut mener un combat avec soi-même pour ne pas tout engloutir d'un coup. https://www.youtube.com/watch?v=ty31QY5ZGHo

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !