Chargement...
Chargement...

Insurrection poétique

13744_insurrection-poetique
Une actualité de Emilie Dupuch
Publié le 29/03/2016

poesie"Il nous faut arracher la joie aux jours qui filent"

C'est sur ces vers du grand poète russe Vladimir Maïakovski que s'ouvre la dix septième édition du printemps des poètes. Jusqu'au 22 mars, la poésie est donc à l'honneur, et notamment en librairie.

Pour relayer l'événement, table et vitrine ont été composées pour mettre en avant ce genre parfois un peu oublié -à tort, évidemment-

Les livres n'attendent plus que vous! Faites la révolution avec Aragon, tombez amoureux avec Rimbaud, partez en voyage avec Cendrars, et insurgez-vous!, comme le propose si justement Jean-Pierre Siméon, le directeur artistique du Printemps des Poètes:

"Fait de langue, la poésie est aussi, et peut-être d'abord, « une manière d'être, d'habiter, de s'habiter » comme le disait Georges Perros. Parole levée, vent debout ou chant intérieur, elle manifeste dans la cité une objection radicale et obstinée à tout ce qui diminue l'homme, elle oppose aux vains prestiges du paraître, de l'avoir et du pouvoir, le voeu d'une vie intense et insoumise. Elle est une insurrection de la conscience contre tout ce qui enjoint, simplifie, limite et décourage. Même rebelle, son principe, disait Julien Gracq, est le « sentiment du oui ». Elle invite à prendre feu."

Sachez enfin que les éditions Gallimard vous offrent un très belle reproduction du buste d'Arman par Yves Klein pour l'achat de deux livres de la collection Poésie Gallimard...

Bibliographie