Chargement...
Chargement...

Je vous écris de Bordeaux....

14192_je-vous-ecris-de-bordeaux
Une actualité de Anaïs
Publié le 29/03/2016
franc1Cet été, le rayon poche vous propose de (re)découvrir des romans se déroulant à Bordeaux, ou écrits par des auteurs du cru. Nous avons pris le parti de mettre en avant la nouvelle garde. Au menu : Mon cœur à l'étroit de Marie N'Diaye, lauréate en 2009 du prix Goncourt pour Trois femmes puissantes, un roman inquiétant et puissant porté par un couple d'enseignants convaincus de leur mission pédagogique qui vont peu à peu se retrouver en butte à une sourde hostilité de la part des élèves, des collègues et même de la population de leur quartier. L'été slovène, du jeune Clément Benech (dont nous vous avons beaucoup parlé récemment), une histoire d'A. qui n'en finit plus de mourir (mais en Slovénie, et c'est drôle). Vous ne verrez plus le marché des Capucins de la même façon après avoir lu Jour de marché de François Garcia. Et si les Zombies attaquaient Bordeaux alors ? C'est le sujet du trépidant roman pour adolescents d'Amélie Sarn, Les proies. A découvrir également, un texte délicat et fort sur l'adolescence par Sophie Avon,  Le Silence de Gabrielle. Enfin, nous ne pouvions pas ne pas mettre aux côtés de ces jeunes voix, celles, historiques, inoubliables de Jean de la Ville de Mirmont et sa farce philosophique intitulée Les dimanches de Jean Dézert, et bien entendu, Montesquieu, dont nous avons choisi de vous proposer un petite extrait de son oeuvre : Plaisirs et bonheur. Enfin, pour ceux qui se mettent à l'anglais, venez découvrir une trilogie de polar made in Scotland mais se passant à Bordeaux, écrite par Allan Massie.   Le rayon poche vous souhaite un bel été à la découverte de Bordeaux!   franc3franc4franc6

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !

Emilie (118)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?