Chargement...
Chargement...

Jean Echenoz en temps réel

no_media
Une actualité de David V.
Publié le 24/11/2014

La fortune sourit aux audacieux, dit-on. Notre audacieuse Fleur n'ayant peur de rien s'est ainsi demandé si, après tout, il ne serait pas possible d'aller rendre visite à Jean Echenoz pour lui poser quelques questions plutôt que d'attendre une visite peu probable entre nos murs. C'est donc munie d'une caméra, dont elle venait d'apprendre le maniement, que notre libraire-reporter a frappé à la porte de l'auteur de Nous trois pour interroger celui de Ravel et Courir. Au final et grâce à la sympathique bonne volonté d'un auteur jugé discret, elle nous revient avec de précieuses images où il sera question de son tout dernier roman Des éclairs dont nous avons eu l'occasion, déjà, de vanter les grandes qualités. Mais trêve de bavardages introductifs, laissons la parole à Jean Echenoz que nous remercions d'avoir ouvert sa porte à une libraire enthousiaste et fortunée.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !