Chargement...
Chargement...

Jean Forton en allemand

2518_jean-forton-en-allemand
Une actualité de David V.
Publié le 19/03/2016

IsabellePuisque décidément nous parlons beaucoup de Gallimard, évoquons un des auteurs du catalogue qui nous est d'autant plus cher qu'il est bordelais et que nous combattons depuis des années pour sa survie désormais acquise grâce à la pugnacité de quelques uns, éditeurs comme Le Dilettante ou Finitude, revues comme Le Festin, chercheurs comme Catherine Rabier-Darnaudet ou simples lecteurs convaincus de son talent. La bonne nouvelle du jour nous vient de Mme Forton, la veuve de l'écrivain Jean Forton, qui nous apprend que La cendre aux yeux, à notre avis le meilleur de ses romans, vient d'être édité en Allemagne chez une maison de Munich, Gref Verlag. Sous le titre d'Isabelle (allez traduire sinon l'expression "cendre aux yeux"...) qui était le titre choisi par les Anglais lorsqu'ils traduisirent le livre il y a quelques décennies, ce roman qui met en scène un Don Juan mesquin va donc connaître une nouvelle vie outre-Rhin. On sait bien que la renommée d'un auteur tient pour beaucoup à l'écho qu'il rencontre hors de ses frontières et cette nouvelle n'est pas aussi anecdotique qu'on pourrait le croire, elle témoigne de la réelle modernité de Jean Forton dont l'écriture, ramassée, travaillée jusqu'à l'os, colle parfaitement à notre époque. On espère aussi que Le Dilettante qui met une belle énergie au service de la diffusion à l'étranger des auteurs de son catalogue trouvera dans d'autres langues des amateurs éclairés.

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !