Chargement...
Chargement...

Jonathan Baranger Chokolov City / un rêve d'Amérique

Couv-Chokolov-City1.jpg
Une actualité de Pierre
Publié le 25/08/2018
Premier roman brillant, drôle et d'une délicate originalité, "Chokolov City" est une plongée dans la communauté méconnue des Bulgares de New-York.
Vous n'avez jamais entendu parler de "Little Sofia"? Peut-être parce qu'elle n'a jamais vraiment existé. Qui se souvient des Bulgares de New-York qui comme, tant d'Européens immigrèrent aux Etats-Unis à la fin du XIXème ?

Pour son premier roman Jonathan Baranger parvient à échapper au piège trop évident de la saga, et choisit de multiplier les récits autour de quelques personnages, d'un pâté de maison, de destins de ceux qui auraient pu réussir, être connus mais. Les six chapitres sont autant d'histoires qui tissent et dessinent les destins de personnages attachants, drôles, émouvants, qui tous ont à voir avec le sympathique et étrangement nommé Monmouth Sibling, libraire, mais aussi mentor, conseiller affectif.

Ainsi avec un humour, une légèreté et une grâce certaine l'auteur nous raconte, parmi d'autres, la singulière aventure de ce jeune homme qui s’évertua au péril de sa santé à traduire Henry James en Bulgare, et finit spolié de son chef-d’œuvre par quelques margoulins, mais Baranger nous plonge aussi dans les arcanes singulières de jeunes écrivains et de leur muse mystérieuse.

nypl.digitalcollections.510d47dc-a0cd-a3d9-e040-e00a18064a99.001.w.jpg




Dans cette comédie humaine à échelle réduite l'auteur parvient un construire un monde de comédie, artificiel et fascinant, comme une toile peinte du cinéma classique.

Bibliographie