Chargement...
Chargement...

Jours sans faim

866_jours-sans-faim
Une actualité de Emilie
Publié le 09/05/2013

delphine.gifVous avez sans doute entendu parler de Delphine de Vigan, l'auteur de No et moi. D'ailleurs, vous avez sans doute lu et aimé No et moi. On sait moins que l'auteur a commencé à écrire sous le pseudonyme de Lou Delvig. Jours sans faim, son premier roman justement,vient de reparaître aux éditions J'ai lu. Et pour les fans, sachez qu'il s'agit d'un texte troublant de justesse et de sobriété.

C'est l'histoire de Laure, 19 ans, qui souffre d'anorexie. Le roman évoque les 3 mois d'hospitalisation de la jeune fille, ses souffrances, la pression des infirmières, la quasi inexistence des parents, mais aussi la rencontre décisive avec un médecin qui va tenter de la ramener à la vie.

Souvent évoqué dans les récits de vie -on pense à Justine Ce matin j'ai décidé d'arrêter de manger, Petite de Brisac, Le Pavillon des enfants fous de Valère-, l'anorexie reste un sujet pour le moins sensible qui est rarement mis en scène dans la littérature contemporaine.

Delphine de Vigan parvient heureusement à éviter les clichés. Les phrases sont simples, le ton est sincère et juste, au point qu'on peut soupçonner certains accents autobiographiques dans le texte.

L'auteur avoue à ce propos que si elle s'est inspirée de sa propre expérience, elle a mis un certain temps à pouvoir écrire sur ce sujet, trouver la distance nécessaire, la justesse du ton.

Car Jours sans faim n'est pas un témoignage, mais bien un texte littéraire. Delphine de Vigan confie d'ailleurs à ce sujet qu'elle a souhaité traiter de l'anorexie comme un thème littéraire à part entière, au même titre que la passion amoureuse, la jalousie, ou bien la mort. Et elle y parvient avec brio.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !