Chargement...
Chargement...

Katherine Pancol sur fond noir

no_media
Une actualité de Sylvie
Publié le 21/09/2013

Katherine Pancol a un agenda impressionnant qui la fait voyager non seulement d'un bout à l'autre du pays mais à travers le monde. Ses livres qu'elle construit patiemment, elle aime aller en rencontrer les lecteurs, les écouter, partager avec eux. La librairie Mollat l'a accueillie avec grand plaisir il y a peu et nous nous sommes autorisé à lui demander de passer à son tour devant l'oeil impitoyable de notre caméra, sur fond noir, pour évoquer à la fois la récente sortie de son roman Les écureuils de Central Park sont tristes le lundi (Albin Michel) mais aussi sa manière de travailler, son rapport au succès, aux lecteurs, à ses propres personnages, une manière inédite pour nous d'aborder l'oeuvre d'un des auteurs contemporains les plus populaires qui nous a charmés par sa modestie et sa chaleur. Vous pouvez la retrouver sur le blog qu'elle anime à l'intérieur de son site et sur lequel elle donne volontiers des avis sur des livres aimés. Nous lui laissons la place avec nos remerciements sincères.

 

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?