Chargement...
Chargement...

L'esprit de famille

La Succession - Jean-Paul Dubois - éditions de l'Olivier
La succession - Jean-Paul Dubois - éditions de l'Olivier
Une actualité de Marilyn
Publié le 20/09/2016
Cinq ans après "Le cas Sneijer", un nouveau roman de Jean-Paul Dubois revient sur nos tables : "La Succession" (éditions de l'Olivier), le roman d'une famille pour le moins atypique.
Paul n'aura été heureux que quatre ans dans sa vie. Quatre ans où il a vécu à Miami comme joueur de pelote basque professionnel et surtout s'est tenu éloigné de sa famille.

Une famille à part


Elle a entièrement disparu pourtant ; le père en dernier. De ses nouvelles, il n'en a reçu que très peu et son dernier courrier était une photographie du compteur kilométrique de sa voiture.

Farfelu, n'est-ce pas ? Et vous êtes loin du compte. La famille Katrakilis a ceci de particulier que chacun de ses membres a fini par se suicider. Tout d'abord le grand-père qui, dans les dernières années de sa vie, est resté obnubilé par une lamelle contenant un fragment du cerveau de Staline. Puis vint le tour de sa mère et de son oncle qui ont passé tout leur temps ensemble, autant dans la vie professionnelle que sur le canapé pour regarder la télévision.

Comment faire pour échapper à une telle folie ou, si l'on peut dire, à cette malédiction ? Fuir au bout du monde. Mais parce que l'administration l'impose - ou la culpabilité - Paul doit aller identifier le corps de son père et donc rentrer.

Un retour aux sources


Revenir provoque beaucoup de souvenirs et pas des plus joyeux. Le père, un médecin excentrique, exerçait son métier vêtu en fonction des saisons - en short ou un slip s'il faisait trop chaud - et n'a montré aucune émotion à la disparition de sa femme.

Cependant, vivre de nouveau dans la maison de son enfance et trier les papiers de son père va permettre à Paul d'en savoir plus sur lui, de découvrir qu'il l'avait mésestimé. Une révélation qui pourrait bien mettre en péril sa vie aux Etats-Unis.

Si l'auteur s'étonne toujours quand on lui dit que ses livres sont drôles, on ne peut en revanche s'empêcher d'avoir le sourire aux lèvres en les lisant. Mais peut-être est-ce simplement parce qu'à force le lecteur finit par confondre humour et plaisante absurdité ? Quoi qu'il en soit, ce dernier roman est encore un moment de lecture délicieux.

Bibliographie

Pour en savoir plus

Jean-Paul Dubois - La succession

Jean-Paul Dubois vous présente son ouvrage "La succession". Parution le 18 août aux éditions de l...

1

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (120)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !