Chargement...
Chargement...

L'homme du sentiment amoureux

no_media
Une actualité de David V.
Publié le 27/09/2014
Le premier il a osé édité Sade avec un nom d'éditeur, refusant la clandestinité et les ventes sous le manteau. Il était jeune, il avait du culot et de l'envie, il refusait l'hypocrisie de tous ceux qui jouissaient en secret du plaisir de le lire et de le transmettre en secret. Il prit des risques, il affronta la censure, il se ruina plusieurs fois, il coula ses maisons d'édition mais, phénix, elles renaissaient. Il lança Histoire d'O dont le succès grandit lentement jusqu'à l'explosion scandaleuse. Il connut la fortune en éditant Jean Carrière et son Epervier de Maheux, mais ne s'installa pas dans le confort bourgeois de la réussite. Il fit de la collection Liberté animée par Jean-François Revel la référence en matière de combat. Il épousa l'insolente Régine Deforges qui elle aussi connut la joie des prétoires et des condamnations pour outrage aux bonnes mœurs. Il vécut pleinement sa vie d'homme et d'éditeur qu'il raconta dans le premier tome de sa Traversée du livre édité par Viviane Hamy (et nous attendons encore le deuxième). Nous l'avions invité à la librairie pour nous en parler et avions été touchés par sa simplicité et sa douceur à se raconter, par sa mémoire qui ne magnifiait pas. Récemment c'est la maison Le Tripode dirigée par quelqu'un qui lui était très proche, Frédéric Martin, qui avait entrepris de rééditer sa somme considérable sur le divin marquis, Sade Vivant. Car pour les jeunes éditeurs aussi il restait une référence en matière de courage et d'élégance. Jean-Jacques Pauvert vient de mourir à 88 ans et tous ceux pour qui l'édition rime avec liberté sont tristes de ce départ mais persuadés que ses combats, ses goûts affirmés et revendiqués, ses livres n'ont pas été vains et qu'en trouver un en librairie ou dans les bacs des bouquinistes sera longtemps le gage d'une belle découverte. Nous l'avions interviewé il y a trois ans lors de la sortie de Métamorphose du sentiment érotique paru chez Lattès et nous sommes fiers de cette archive.   https://www.youtube.com/watch?v=82XydZgvjjs

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (125)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (121)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !