Chargement...
Chargement...

L'une rêve, l'autre pas

6660_l-une-reve-l-autre-pas
Une actualité de Anne Chauvel
Publié le 25/03/2016

 De temps en temps, rarement, j'ouvre un livre qui me coupe le souffle et pourtant, qui est, dans la forme et les thèmes abordés, très classique. C'est ce qui s'est passé pour L'une rêve, l'autre pas de Nancy Kress.

Dans un monde déjà à nos portes, les futurs parents ont la possibilité de programmer leur enfant. Ainsi, les chercheurs peuvent modifier les gènes pour en faire un sportif, une future reine de beauté, le prochain Einstein, etc. Un homme, parmi des demandes classiques, veut que sa fille ne dorme pas car des études récentes ont démontré le développement intellectuel exponentiel de tels individus. Sa femme va mettre au monde des jumelles, l'une modifiée et l'autre non. La césure entre les deux sœurs préfigure de la scission que va connaître le monde quand les dormants vont prendre peur de la supériorité manifeste de ces êtres. Ce roman très court, presque une nouvelle, aborde des sujets extrêmement divers : l'éducation, l'éthique scientifique, les relations familiales, le communautarisme, la peur de l'altérité, etc.

 Vraiment, ce livre au fil du rasoir est un petit chef-d’œuvre de littérature classique. Il a d'ailleurs reçu quelques prix prestigieux comme le Locus. Évidemment, on souhaite suivre les aventures des non-dormants encore et encore mais le récit se suffit à lui-même et finalement, plus long aurait peut-être signifié moins bon ...

 Un régal, une respiration entre les "pavés" habituels de fantasy ou de science-fiction.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !