Chargement...
Chargement...

L'urbanité d'Yves Urbain

1715_l-urbanite-d-yves-urbain
Une actualité de David V.
Publié le 30/08/2013

Love’s powerCertaines rencontres se font par des biais inattendus. Et ce modeste blog encore peu connu y contribue à sa façon. Ainsi avions-nous utilisé pour illustrer un petit billet sur le livre Firmin de Savage paru chez Actes Sud un étonnant et très amusant dessin dont nous avions mal localisé l'auteur. Il s'est manifesté et il n'est que justice aujourd'hui de rendre à César ce qui est à César. Et ce César a pour nom Yves Urbain que les amateurs de B.D. connaissent puisque membre de la célébrissime école Belge il a appartenu à l'équipe de Spirou puis de Tintin, a travaillé avec Tillieux (Ah! Gil Jourdan), Gos, Tome et Janry. Les amateurs de Chesterton (et les nombreux billets sur ce blog vous confirment que nous en faisons partie) se souviennent qu'il mit en image, sur un scénario de François Rivière, une aventure du Père Brown (un livre rare et introuvable) chez Lefrancq, et trois épisodes de la série Wilt de Sharpe adaptée par Duchâteau. Pour l'heure il est lancé dans la série du Hippie et appartient désormais à un gang, rien de dangereux pour nos concitoyens cannois qui héberge cette équipe : Le Gang donc est une association de dessinateurs qui édite ses propres livres et se débrouille (plutôt bien à ce qu'il paraît) pour les diffuser. Un jour prochain peut-être notre rayon B.D. pourra-t-il accueillir ces livres et leur donner sur Bordeaux une visibilité loin de leur Côte d'Azur natale. Le dernier en date des livres d'Yves Urbain se nomme Love's power, il est cosigné avec Sticky Hell Gong et Vivien Baccalino. L'amour étant une grande affaire : à suivre donc...

Et un grand merci à Yves Urbain pour sa compréhension, son urbanité...et son talent.