Chargement...
Chargement...

La face sombre de Marcel Proust

no_media
Une actualité de David V.
Publié le 21/09/2013
Pour Diane de Margerie, Proust est un vieil ami qu'elle pratique depuis de nombreuses années et dont l'intimité lui permet un regard aigu et dénué de cet excès de passion que peuvent déployer les proustiens idolâtres. Connaître c'est apprécier les ombres et les lumières d'un écrivain qui a fait de sa vie une oeuvre ou de son oeuvre sa vie. Avec les yeux et le coeur de quelqu'un qui ose regarder en face ces ombres, elle a choisi de revenir, après avoir déjà consacré des livres à cet auteur, sur les eaux sombres du créateur de La Recherche du Temps perdu. Son livre plein de finesse, vif et fécond, est de ceux qui vous donnent particulièrement envie d'aller, toutes affaires cessantes, vous replonger dans cette oeuvre énorme qu'on n'a jamais fini d'explorer. C'est ce qui nous a donné envie de convier Diane de Margerie à venir nous en parler devant notre caméra tout d'abord puis devant une assemblée attentive. Voici donc, sur fond de bibliothèque, l'auteur de Proust et l'obscur (Albin Michel) dans une présentation de son dernier livre.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !