Chargement...
Chargement...

La géographie voyageuse

no_media
Une actualité de David V.
Publié le 21/09/2013

Gilles Lapouge connaît bien le Festival Etonnants voyageurs qu'il a vu naître il y a trente ans et son amitié et sa fidélité pour ce rendez-vous ne se démentent pas, année après année. C'était donc pour nous, visisteurs débutants à Saint-Malo, un rendez-vous important que de le croiser dans le calme d'un début de dimanche et de faire connaissance avec un écrivain généreux qui depuis des années raconte l'ailleurs et le voyage comme peu d'écrivains français. Journaliste, producteur à France Culture de l’émission " En étrange pays ", il a le goût des flaneries, un style qui n'est qu'à lui et qui en montrerait à bien des forcenés du départ qui franchissent des kilomètres sans y trouver de quoi acidifier leur plume. Il aime se perdre, il déteste pontifier ou généraliser mais se désole cependant en ces temps où voyager est devenu d'une banalité confondante que le monde perde peu à peu sa part de mystères. Ceux qui voudraient meiux le connaître gagnerait à parcourir La maison des lettres, un livre d'entretiens passionnants avec Christophe Mercier dans lequel son humour éclate. On retrouve évidemment son style et sa drôlerie dans son dernier livre, La légende de la géographie (Albin Michel), paru l'an dernier et dont il a bien voulu, au débotté, nous dire quelques mots. Nous nous souvenons de notre petit tracas à la librairie quand, à la parution de l'ouvrage, nous fûmes bien en peine de choisir définitivement sa place sur les tables : en littérature de voyage ? en géographie ? La raison l'emporta : nous fîmes deux piles, nous rappelant ainsi que certains auteurs échappent aux classements, ce qui n'est pas leur moindre qualité. Nous reste à réécouter la voix de l'écrivain que nous remercions ici.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !

Emilie (118)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?