Chargement...
Chargement...

La glandouille poétique

1189_la-glandouille-poetique
Une actualité de David V.
Publié le 24/08/2013

messidor.gifDrôle de titre pour parler de Pierre Michon ? Allons, il ne s'agit que d'une citation (p.64) du tout nouveau et très attendu livre du grand écrivain, très rare, qui sort du bois en ce jour pour évoquer une des plus terribles équipes de l'Histoire de France, ces Onze du Comité de Salut Public qui portèrent à son comble meurtrier la Révolution, sous l'impulsion de Saint-Just et Robespierre. Tournant ou tournoyant autour du tableau d'un certain François-Elie Corentin, les Onze donc, qu'il ne vous faudra pas chercher en couverture du livre (il s'agit d'un détail de Goya, piège) mais reconstituer au fil de la narration, Michon invente ou réinvente le destin de ces "onze blondinets coupant des têtes" et il ne quitte jamais de l'oeil la toile qui l'inspire. On y reviendra sans doute ici prochainement, d'autant que sort simultanément chez Textuel un livre avec CD d'Agnès Castiglione sur l'auteur.

Bibliographie