Chargement...
Chargement...

La mémoire dans la peau

16580_la-memoire-dans-la-peau
Une actualité de Marie-Aurélie
Publié le 07/07/2016
9782355845154,0-3291505Jenny Kramer a subi un traitement expérimental lui permettant d'effacer de sa mémoire une terrible expérience. Lors d'une soirée chez un camarade de classe, la jeune fille a été sauvagement agressée et violée. Retrouvée inconsciente, elle est transportée à l'hôpital et se sont ses parents à qui l'on propose ce nouveau traitement permettant de supprimer le souvenir du traumatisme. La mère de Jenny, Charlotte, n'hésite pas une seule seconde faisant fi des doutes de son mari, et décide de faire administrer le traitement à sa fille.

La vie normale

Quelques mois ont passé et la famille tente de reprendre une vie normale. Ce retour à la normalité est fondamental pour Charlotte pour qui les apparences de la vie sociale sont primordiales. Mais pour les autres membres de la famille le calme revenu n'est qu'apparent, Tom ne souhaite que retrouver l'agresseur de sa fille et Jenny sombre peu à peu dans la plus noire des dépressions. Jusqu'à la tentative d'abréger ses souffrances. La tentative du suicide de Jenny accable un peu plus ses parents entre Charlotte qui voulait se persuader que tout pouvait redevenir comme avant et Tom qui se convainc que la vengeance est la meilleure option pour sa famille. Le changement va s'opérer pour eux trois lorsqu'ils sont adressés à un psychiatre spécialisé dans le recouvrement de la mémoire, le docteur Alan Forrester.

Le pouvoir de suggestion

Alan Forrester est immédiatement bouleversé par l'histoire de Jenny, d'autant plus qu'elle fait écho à celle d'un autre de ses patients. Depuis quelques temps Alan suit Sean, un vétéran à qui on a administré le même traitement qu'à Jenny, espérant lui faire oublier le traumatisme d'une opération militaire sur le sol irakien dont il a été le seul survivant. A partir de cet instant Alan va tenter par tous les moyens de faire recouvrer la mémoire à Sean et Jenny. Vont donc se succéder dans son cabinet Sean et Jenny pour tenter de retrouver l'épisode traumatique de leur existence et Charlotte et Tom qui vont peu à peu se révéler par delà le drame de l'agression de leur fille, au travers de leur tragédie quotidienne. Mais Fairview est une petit ville et les inconnus y sont vite repérés, l'agresseur de Jenny est-il donc un simple passant ou bien un habitant que tous connaissent ? Charlotte, Tom ou bien même Alan sont-ils prêts à découvrir l'identité de l'agresseur ? Wendy Walker signe un polar très bien mené et questionne le rapport patient psychanalyste. Plus fin qu'un simple jeu de manipulation Tout n'est pas perdu se lit d'une traite. Un thriller parfait pour l'été.

Bibliographie

Abonnement

Derniers articles du blog "Ces mots-là, c'est Mollat" envoyés chaque semaine par mail

Contributeurs

Marilyn (124)

Libraire, lectrice, mais pas liseuse. @MarilynAnquetil

Emilie (119)

"Jeune fille", lectrice de "Roman(s) russe(s)" ou de "Chef (s) -d'oeuvre inconnu(s)", j'aime "Mes amis", "Courir", "Penser/classer" et je lis en toute "Saisons". Au "Square", "Des journées entières dans les arbres", sur "La Côte sauvage", "Le Livre" est "Auprès de moi toujours". Des oeuvres d'Anne Wiazemsky, Emmanuel Carrère, Honoré de Balzac, Emmanuel Bove, Jean Echenoz, Georges Perec, Maurice Pons, Marguerite Duras, Jean-René Huguenin, René Belletto et Kazuo Ishiguro se cachent dans ce petit texte, saurez vous les retrouver ?

Véronique M. (119)

Une libraire qui aime les chats (surtout le sien !), vénère Proust, et est capable dans un grand éclectisme de se régaler avec un essai critique pointu, un recueil de poésie ou un bon polar !